Accueil > Lifestyle

10 phrases que les ados ne supportent plus d'entendre

10 phrases que les ados ne supportent plus d'entendre
Pour énerver les ados, une simple phrase suffit. Et pour cause, les parents ne peuvent pas s'empêcher de leur répéter les mêmes choses à longueur de temps !

« Range ta chambre », « Parle-moi autrement », « Sors un peu »… Les parents sont toujours derrière leurs ados. Et ces derniers ne sont pas faciles à cerner. En pleine crise d’identité, ils sont à fleur de peau. La moindre phrase un peu trop envahissante peut provoquer une dispute avec leurs parents ! Voici les 10 phrases que les ados ne supportent plus d’entendre. Vous les avez forcément déjà entendues !

1. « T’as eu des notes aujourd’hui ? »

La question la plus redoutée par les ados ! La plupart des jeunes ne sont pas des bourreaux de travail. Ils préfèrent en général traîner avec leurs amis, et faire leurs devoirs au dernier moment. Les parents posent souvent cette question, mais savent très bien ce qu’il en est. Les ados qui ont des bonnes notes s’empressent d’en parler ; ceux qui sont plutôt mauvais élèves préfèrent éviter le sujet ! Malheureusement, le bulletin trimestriel les trahit toujours.

2. « Sors un peu »

À écouter les parents, les ados ne sortent jamais. C’est plutôt qu’ils ne sortent que le soir, pas en journée. Dans l’après-midi, ils préfèrent rester devant leur ordinateur. Les parents ne sont pas toujours très à l’aise avec internet. Ils ont même tendance à diaboliser le net. Pourtant, une fois qu’on leur offre un ordinateur à Noël, ils passent tout leur temps libre dessus. Difficile ensuite de faire des reproches à son enfant !

3. « Range ta chambre »

Tous les ados y ont droit. Il faut dire qu’ils sont assez désordonnés : vêtements sales, assiettes, manuels scolaires… On trouve tout sur la moquette de leur chambre ! C’est vrai qu’un peu de rangement ne fait pas de mal, mais ne vous leurrez pas : deux jours plus tard, ce sera à nouveau le souk ! Du moment qu’on n’a pas affaire à une porcherie, on peut les laisser vivre. Surtout qu’ils s’y retrouvent dans leur foutoir !

4. « Tu devrais prendre soin de ta peau »

Rares sont les ados qui ne luttent pas avec l’acné. Ce fléau peut facilement ruiner un physique. Les parents sortent cette phrase comme si leurs enfants pouvait y faire quelque chose ! On a beau tenter toutes les techniques possibles, les boutons reviennent sans cesse. Il n’y a qu’à espérer que l’acné parte vite, et qu’il ne laissera pas trop de traces !

5. « T’as jamais essayé de fumer ? »

La question « piège » par excellence ! Souvent posée avec nonchalance, pour que les ados se sentent en confiance. Mais la plupart du temps, ils répondent par la négative. Cela dit, la plupart ont déjà fumé une clope avant 14 ans. Pour faire comme les copains, ou se sentir plus adulte. C’est une sale manie à prendre, mais on ne peut pas surveiller son enfant lorsqu’il n’est pas à la maison ! Le mieux reste d’en parler posément.

6. « Parle-moi sur un autre ton »

L’adolescence, c’est aussi l’âge ingrat. Les ados commencent à se rebeller, à se chercher une personnalité. Leur quotidien n’est pas facile : leurs hormones font des bonds, et ils désirent plus de liberté. Ils se sentent incompris en permanence, et peuvent hausser le ton auprès de leurs parents. Ces derniers n’ont alors d’autre choix que de les remettre à leur place ! Heureusement, cette phase de rébellion ne dure pas très longtemps.

7. « J’ai eu ton âge, tu sais »

Les parents aiment beaucoup cette phrase. Comme si elle leur donnait le droit d’en savoir plus sur les secrets des ados. Ils ont été adolescents aussi, en effet ; mais les générations s’enchaînent et ne se ressemblent pas. Les tracas de leur époque ne sont pas ceux de la jeunesse actuelle. Il faut savoir faire la part des choses !

8. « Tu as un petit ami ? »

Peut-être la phrase qui énerve le plus les ados ! S’il y a bien une chose qu’ils estiment privée, c’est la vie sentimentale. Tout ce qui touche au sexe est également tabou. Les jeunes se sentent mal à l’aise à l’idée d’évoquer ces sujets avec leurs parents. Il faut comprendre que les ados sont très pudiques. Ils veulent découvrir l’amour, mais à leur rythme. Il ne faut pas les brusquer, et les laisser faire leur apprentissage.

9. « T’étais où ? »

Les lycéens l’entendent tous les jours, celle-là. Il suffit qu’ils rentrent dix minutes en retard, et c’est le drame. Leurs parents s’imaginent toujours le pire ! Parfois, leurs enfants s’éclipsent sans rien dire, pour plusieurs heures. Juste pour aller voir des amis, ou manger un morceau. Si les parents sont très protecteurs, ils sont capables de faire le tour du quartier pour les trouver ! Cela dit, le téléphone portable arrange pas mal les choses.

10. « Tu veux faire quoi plus tard ? »

Vaste programme. Si la question de l’avenir n’est pas tabou, elle reste très sensible. Et pour cause, les ados sont souvent incapables d’y répondre ! C’est bien normal : on met beaucoup de temps à trouver sa voie. Il faudra d’abord faire des expériences, voir ce qui plaît ou non… Sachant qu’aujourd’hui, le premier CDI arrive en moyenne à 28 ans, ça peut être long !

Par Antoine, le 30.08.2018
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire