Une 3ème guerre mondiale, est-elle possible ou bien pas ?

Une 3ème guerre mondiale, est-elle possible ou bien pas ?
L'humanité vit aujourd'hui plus que jamais, un moment différent de son histoire. Tout semble s'essouffler sur la planète et arriver en fin de cycle. Nous arrivons à un carrefour qui nous oblige à faire des choix cruciaux.

 

La planète terre sur laquelle nous posons nos pieds voit ses ressources se tarir. Les systèmes mondiaux obsolètes deviennent nuisibles aux humains et ne leur fournissent plus de solutions adaptées à leurs besoins. La déception se manifeste sous ses pires formes. Les institutions ne jouent plus leur rôle et la colère se déverse directement dans les rues.

La pauvreté et les inégalités sociales sont de plus en plus alarmantes alors que les dirigeants continuent de vivre dans leurs tours d'ivoire. Ils sont assis dans un monde parallèle, oubliant de contrôler l'agitation sociale qui conduira nécessairement à l'explosion et pourquoi pas vers une 3ème guerre mondiale.

Un jeu politique dangereux sur un échiquier instable

En politique, pour gagner du pouvoir, le jeu consiste souvent à récupérer et réorchestrer les questions les plus sensibles pour les citoyens. Depuis plus de 40 ans, les partis politiques les plus modérés pointent la chimère de l'extrémisme pour légitimer leurs rôles de défenseurs de la démocratie et du monde libre. En tant que tel, peu importe l'essence de leur politique dans la pratique, tant qu'ils s'opposent farouchement aux extrêmes, qu'ils soient à droite ou à gauche.

Un jeu politique qui pourrait nous ammener à une 3ème guerre mondiale

Ce petit jeu pourtant dangereux a été la principale occupation des élus au cours de ces dernières décennies. Dans l'arrière-boutique, c'est une tout autre affaire. En effet, le système économique mis en place par les élus n'est que le parfait catalyseur de l'enrichissement des riches et du fardeau épuisable des moins fortunés. En prime, l'ascenseur social a été volontairement en panne pendant longtemps.

3ème guerre mondiale

Va-t-on vivre une 3ème guerre mondiale

Défendre le monde libre et la démocratie est une stratégie gagnante chaque fois que la menace des partis dits extrémistes découle de leur revendication des valeurs de racisme et de haine. Cependant, nous constatons que sur la scène politique, les partis dits modérés ont en fait non seulement donné une légitimité à ce type d'organisation, mais ils ont également banalisé l'appartenance à ces groupes et décomplexé leurs électeurs.

Un échiquier politique instable

L'électorat des partis extrémistes n'est pas nécessairement un adepte des croyances extrémistes. Il n'est pas non plus nécessairement actif au sein de ces partis ou même membre adhérent. Il vote souvent par réaction directe aux politiques successives sur mesure, mais pas pour lui, et à l'absence totale de volonté de réforme dans le sens le plus favorable au citoyen. Il est en mesure de fournir des arguments et des preuves pour justifier son vote. Le stigmatiser et le bannir de la scène politique constituerait une grave attaque contre la démocratie.

Juger cette réaction indigne d'intérêt sous prétexte qu'elle repose sur des principes contraires aux valeurs communément admises par tous, est tout simplement dangereux. Ce n'est qu'une réponse humaine à un manque de justice sociale. Les humains ne sont pas toujours rationnels et constructifs.

Prendre conscience de la réalité est le devoir urgent de la classe politique

La classe politique scotomise depuis des années ses erreurs. Aucune conscience que cela peut avoir des conséquences catastrophiques à la fois politiquement et socialement et que cela représente un énorme risque à endosser collectivement.

Les manifestations du risque d'une 3ème guerre mondiale

Plusieurs manifestations du risque d'une 3ème guerre mondiale commencent à apparaître partout en Europe et dans le monde :

  • Montée de l'extrême droite partout en Europe
  • En France le Pen obtient 34 % des suffrages au second tour
  • Donald Trump président des États-Unis
  • Jair Bolsonaro président du Brésil,
  • Et enfin le fameux Brexit

L’opportunisme et la récupération politique seront toujours là pour se servir d’un réservoir électoral prêt à l’emploi. Une base électorale chargée à bloc en mécontentement populaire et à la recherche de sa revanche politique. Sous ses allures d’extrémiste, elle n’est que l’expression d’un ras-le-bol économique et social.

3ème guerre mondiale

Les risques d'une 3ème guerre mondiale

Les dirigeants et les gouvernements mondiaux n’ont toujours pas compris que la situation est explosive. Aussi explosive qu’à la veille de la deuxième guerre mondiale. Il suffirait de jeter la bonne étincelle au bon moment pour que le monde entier flambe. Pour cela, il n’en faut pas plus qu’un leader fou avec un charisme de « fous ». Chose fort probable quand on note le nombre de tentatives à travers le monde. Les fous ne manquent pas.

Ça fait froid dans le dos, ça fait perdre l’appétit et le sommeil, quand en plus de cela en prend conscience du degré de médiocrité et d’incompétence des dirigeants de ce monde. Des egos démesurés, des ambitions politiques personnelles, et une inconscience totale de la réalité populaire.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans actualite
Ailleurs sur le Web
Tendance