Les conséquences du coronavirus sur les animaux dans les refuges

Suite au confinement de la population la SPA a lancé un message d'alerte afin d'éviter que les animaux qui sont placés dans les fourrière soient euthanasiés par manque de place.

Le Coronavirus, une pandémie qui tue des milliers de personnes, devient le principal problème pour les autorités françaises en ce moment. Face à cette maladie qui fait rage, le gouvernement a recourt à une solution drastique, qui est le confinement. À cet effet, cette mesure va diminuer, voire même stopper, la propagation de cette pandémie. Cette décision prise par le gouvernement a des impacts sur la vie des hommes, mais aussi sur les animaux.

La saturation des refuges pour animaux

Les animaux ont des besoins comme les humains. Ils doivent être nourris et lavés, ainsi que d'un abri pour se reposer et dormir. C'est ce que les refuges offrent aux chiens errants. Comme le gouvernement a recourt au confinement, les animaux ne peuvent pas être adoptés et doivent rester dans les refuges.

Chien dans un refuge de la SPA

Saturation des refuges pour animaux

Ce lundi 6 avril, la Société protectrice des animaux (SPA) lance un appel à l'aide, parce que les refuges pour animaux sont saturés. En ce moment, il existe 52 refuges dans l'Hexagone, mais il n'y a que 300 à 400 places libres.

L'euthanasie des animaux

À cause de cette saturation, les animaux ne pourront plus être placés dans les refuges de France. Pourtant, ils ne peuvent pas errer dans la ville. Pour régler ce problème, les refuges vont peut-être recourir à l'euthanasie. En effet, si le gouvernement ne trouve pas une solution à cette situation, les animaux qui n'auront plus de place devront être tués.

L'adoption en ligne

En raison du confinement pour lutter contre le coronavirus, le gouvernement français a ordonné de suspendre l'adoption des animaux. Pourtant, cette solution est idéale pour éviter l'euthanasie des animaux. Pour éviter cette tragédie, la Société protectrice des animaux propose une adoption en ligne. À travers une plateforme spécialement conçue à cet effet, les internautes peuvent choisir entre les divers animaux de compagnie placés dans les refuges.

Chien dans un refuge

L'adoption des animaux est suspendue

Ensuite, lorsque le choix est fait, ils peuvent prendre rendez-vous et venir les récupérer. Étant donné que la santé de l'homme est la plus importante et pour éviter la propagation du coronavirus, des dispositions ont été prises pour assurer la sécurité de l'adoptant. Ainsi, il doit venir seul au refuge pour prendre son animal domestique. Toutefois, il est important de noter que cette méthode d'adoption en ligne nécessite une autorisation validée par le ministère.

Le gouvernement face à ce problème d'adoption

Tout d'abord, le gouvernement devra autoriser l'adoption, afin de libérer des places dans les refuges. Si l'adoption normale est un danger pour la santé publique, il doit autoriser celle en ligne. L'avantage principal de ce procédé est que le risque de contamination est diminué, car l'adoptant respecte scrupuleusement les mesures en rapport avec le confinement.

Ensuite, si l'adoption n'est pas la solution adéquate, le gouvernement doit proposer une autre alternative face à ce problème. Enfin, il peut proposer ou créer d'autres espaces qui serviront de refuges pour animaux, pour éviter qu'ils soient euthanasiés.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans animaux
Ailleurs sur le Web
Tendance