Emmanuel Macron annonce des mesures strictes face au Coronavirus

En France la pandémie de coronavirus (Covid-19) a très largement augmenté durant ces derniers jours. C'est pourquoi le Président Emmanuel Macron a décidé de prendre des mesures plus stricts afin de stopper sa propagation.

Après s’être adressé aux Français la semaine dernière, annonçant de nouvelles mesures contre le coronavirus comme par exemple la fermeture des écoles, le président Français Emmanuel Macron s’est de nouveau exprimer  : « Le gouvernement a pris des dispositions fermes pour freiner la propagation du virus. Jamais la France n’avait dû prendre de telles décisions en temps de paix » souligne-t-il.

Avant cela, Edouard Philippe avait déjà annoncé la fermeture des restaurants, des  bars et les commerces «non indispensables» dans la mise en marche du stade 3 de l'épidémie de coronavirus.

Emmanuel Macron annonce des mesures strictes face au Coronavirus

Annonce du président Emmanuel Macron

Mais malgré un appel à une solidarité plus importante pour respecter les différentes mesures qui sont mise en place à l’échelle nationale, les images de Français se retrouvant dans les parcs publics ou sur les quais montrent que l'extrême importance de la situation n’est pas vraiment assimilée par les Français.

Ainsi, alors que la pandémie de coronavirus s’accélère, le gouvernement a décidé d’adopter des mesures qui sont encore plus strictes. Alors, Emmanuel Macron à annoncé qu'à partir du mardi 17 mars, à midi, tous les rassemblements seront strictement interdits, et ceci durant les 15 prochains jours, en rajoutant que toute infraction à ces différentes règles sera punie par la loi.

« Dès demain midi, nos déplacements seront fortement réduits. Les réunions familiales ne seront plus permises. Seuls doivent demeurer les trajets nécessaires pour aller faire ses courses, avec discipline, pour se soigner, pour aller travailler quand le travail à distance n’est pas possible, pour aller faire des activités physiques sans contact ».

En plus, si le premier tour des élections municipales s’est parfaitement déroulé, le second tour sera quand à lui reporté. Une décision qui a fait l’objet d’un « accord unanime ». Sur le plan politique, toutes les réformes en cours sont suspendues, à commencer bien sûr par la réforme des retraites.

Tout au long de son allocution, le président Emmanuel Macron a répété cette phrase simple mais très lourde de sens : « Nous sommes en guerre ! ».

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans coronavirus
Ailleurs sur le Web
Tendance