La crise du covid-19 va-t-elle influencer le marché du fitness et de la remise en forme

La crise du covid-19 va-t-elle influencer le marché du fitness et de la remise en forme
Si la crise sanitaire actuelle fait tant de mal aux salles de sport, les sites de e-commerce vendant des articles de home training voient leurs ventes exploser.

Bien que le déconfinement soit enfin arrivé, tout va-t-il véritablement rentrer dans l'ordre pour les salles de fitness ? Rien n’est moins sûre car un changement profond des habitudes des sportifs risque de voir le jour dans les prochaines années...

Le confinement, une période catastrophique pour les salles de sport

Les salles de musculation et de remise en forme ont dû brutalement fermer leurs portes depuis les mesures de confinement prises par le gouvernement français. La grande majorité des salles ont choisi une solution en faveur de leurs adhérents, à savoir de suspendre les mensualités ou de prolonger les abonnements annuels. Certaines salles, souvent de petite tailles, n’ont pas eut d’autre choix que de demander à leurs abonnés de se montrer solidaires en maintenant leur abonnement durant la crise. Cette pratique a été vivement dénoncée par les associations de consommateurs.

Dans ces deux cas, les conséquences commerciales et financières sont bien évidemment catastrophiques. Si certaines enseignes tentent de limiter la casse en ayant recours au chômage partiel et en proposant des cours en ligne payant, ces initiatives ont bien du mal à compenser les énormes charges fixes des salles de musculation (principalement les loyers). Les complexes sportifs détenues par des grands groupe n’ont probablement pas de soucis à se faire pour leur survie, mais cela risque de faire très mal pour toutes les salles détenues par des indépendants.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Si les salles de sport souffrent beaucoup, c’est également le cas de tous les accros au sport qui ne peuvent plus se dépenser en salle collective. Heureusement, ces personnes peuvent compenser  en faisant du sport en extérieur ou à la maison. Les applications de remise en forme et les coachs sportifs assurant des cours en ligne voient naturellement leur activité exploser. De plus, si de nombreux exercices sont réalisables sans matériel, les personnes désirant retrouver le confort de leur salle de sport investissent massivement dans de l’équipement de fitness à domicile : élastiques, tapis de course, vélos elliptiques…

Les sites e-commerce de fitness font donc un carton plein. En effet, si les trois quarts des sites de ventes en ligne ont vu leur chiffre d'affaires chuter depuis le début du confinement, ce n’est pas du tout le cas des sites de musculation et de fitness. Ne nombreuses enseignes de sport ont vu leurs ventes exploser. Sur certaines références, Go Sport déclare avoir vendu, en un mois, ce qu’ils écoulent habituellement en un an et demi.

Le principal problème des sites marchands de sport se situe au niveau des stocks. En effet, cet afflux de commande n’a souvent pas été bien anticipé par les e-commerçants et les stocks en France se sont vidés rapidement. Les réapprovisionnement prennent beaucoup de temps car les flux logistiques sont actuellement fortement ralentis par le virus. De plus, la marchandise vient souvent de Chine, pays qui est en déficit de production depuis plus de deux mois (nouvel an chinois, confinement).

Et après le confinement?

Le déconfinement étant encore récent, on est en droit de se demander si tout va finalement revenir à la normale pour les salles de sports et les acteurs du marché du fitness. Si aucune date de réouverture n’a encore été communiquée pour les centres sportifs, on peut imaginer une réouverture progressive avant l’été avec la mise en place de mesures de protection drastiques (gel hydroalcoolique, distances de sécurité…).

Mais les français auront-ils toujours envie de retourner dans leur salle de sport? Pour certain, le club de fitness représente un lieu essentiel : un endroit de contact social, l'accès à un équipement de qualité, une source de motivation, un style de vie… Ces personnes seront probablement prêtes à faire la queue pour rentrer dans une salle de fitness. 

Cependant, il y a fort à parier, qu’une autre catégorie de personnes ne remettra plus jamais les pieds dans un complexe sportif. Bien entendu, les personnes qui traînaient déjà les pieds pour se rendre à la salle de sport avant le confinement, vont avoir une excuse parfaite pour se désinscrire. Mais il en sera probablement de même pour les personnes ayant investi plusieurs centaines d’euros dans un vélo d’appartement ou un banc de musculation. 

Les sportifs qui se sont abonnés à une application mobile de fitness ou les personnes qui se sont mis à suivre des cours de sport en ligne vont-elles avoir envie de retourner dans des salles collectives? Même les personnes qui se sont habitués à réaliser leur entraînement seul à domicile et sans matériel ont une chance de remettre en cause l’utilité d’une salle de sport collective. Enfin, quand on sait comment la réalité virtuelle va pouvoir rendre le sport à la maison stimulant et addictif dans les prochaines années, on est en droit de s’inquiéter pour l’avenir des salles de fitness. 

Bien entendu, comme évoqué plus haut, les salles de sport conservent encore de nombreux avantages irremplaçables. Elles ne vont donc pas disparaître du jour au lendemain. Mais est-ce que le sport de remise en forme ne se dirige-t-il pas davantage vers une une pratique individuelle et casanière? L’âge d’or des salles de sport est-il déjà derrière nous? Il est probable que les clubs de fitness vont inévitablement perdre une partie de leur clientèle.

Alors que le nombre d’ouverture de centres de remise en forme n’a fait qu’augmenter au cours de ces dernières années, il y a fort à parier que de nombreuses salles vont devoir fermer après cette période de confinement. Les salles qui resteront vont probablement devoir se réinventer pour séduire à nouveau leurs clients perdus.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans actualite
Ailleurs sur le Web
Tendance