Soldes 2020 : La date des soldes d'été décalée cette année

Soldes 2020 : La date des soldes d'été décalée cette année
La crise économique engendrée par l'évasion de la pandémie covid-19 a laissé d'importantes séquelles chez les commerçants.

C'est pourquoi les soldes d'été prévus pour le jour du mercredi 24 juin prochain sont reportés au mercredi 15 juillet. Cette décision a été prise par le ministère de l'Économie et de la Finance et a été officialisée le 2 juin dernier.

Les nouvelles dates des soldes d'été

Suite à ce changement de dates, les soldes d'été commenceront donc à partir du 15 juillet et se termineront dans la soirée du 11 août. L'évènement durera quatre semaines. Rappelons que ces dates dérogatoires sont destinées pour la région de la France métropolitaine. Néanmoins, les autres régions périphériques comme la Corse, les Alpes Maritimes et les Pyrénées Orientales les respecteront également.

L'état agit en faveur des petits commerçants

Au cours de sa déclaration, le ministre de l'Économie et de la Finance, Bruno Le Maire a fortement souligné sa volonté ainsi que celle du gouvernement à soutenir les petits commerçants qui se trouvent probablement aujourd'hui dans des conditions financières fragiles. Pour cause, avec l'application des mesures de confinements très strictes, ils ont été contraints de fermer leurs boutiques et de cesser leurs activités freinant ainsi de manière définitive l'entrée des revenus. « Je sais que ça peut poser des difficultés pour d'autres grandes enseignes (…), mais je pense qu'il est légitime de soutenir, dans ces moments très particuliers, ceux qui sont les plus faibles, ceux qui ont les trésoreries les plus menacées » dit-il.

Les raisons du repoussement de la date de commencement des soldes d'été

Au départ, les soldes d'été devaient avoir lieu entre le 24 juin et le 1er juillet 2020, ces dates ont même déjà été inscrites dans les textes officiels de l'administration des départements de la France métropolitaine. Cependant, vers la fin du mois de mars, alors que le confinement menaçait de se prolonger davantage, les fédérations de commerçants ont entretenu une réunion qui s'est déroulée le 1er au 7 avril 2020.

Faisant appel à environ 4735 commerçants, l'organisateur officiel de l'évènement des soldes d'été « Who's Next » a obtenu des avis favorables sur l'ajournement de l'évènement. Cet accord a été conclu en se basant sur les difficultés énormes qui s'abattent sur le secteur commercial notamment :

  • l'accumulation des stocks due à la longue fermeture des boutiques ;
  • la faible trésorerie ;
  • Une consommation qui sera visiblement aux ralenties.

Avoir le temps d'écouler les stocks avant de s'approvisionner de nouveaux articles

Lors de son interview avec le HuffPost, Francis Palombi, président de la confédération des Commerçants de France a évoqué le désir de ses partenaires à épuiser les stocks d'articles qui sont restés plus de deux mois dans leur magasin avant de se lancer dans le ravitaillement. Cet argument est totalement compréhensible à la vue de la baisse considérable de leurs trésoreries qui exigeront un apport de fonds supplémentaire afin de pouvoir couvrir l'approvisionnement nécessaire à la période des soldes, c'est pourquoi l'état a donné son consentement facilement.

Malgré le décalage des dates, plusieurs inquiétudes rodent encore en ce qui concerne le déroulement des soldes d'été. Comment l'organisateur fera-t-il pour maintenir les mesures de distanciation ? Par quel moyen assainir les cabines d'essayage qui vont surement servir à beaucoup de personnes ? Les remises correspondront-elles aux attentes et aux budgets des visiteurs ? Sachez que même si les stocks sont énormes, les vendeurs ne pourront pas se permettre d'accorder une remise au-delà des 40 % au risque de courir à une vraie perte.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans actualite
Ailleurs sur le Web
Tendance