Accueil > Astuce

Les comportements à éviter lors d'un entretien d'embauche pour éviter de se faire recaler

Les comportements à éviter lors d'un entretien d'embauche pour éviter de se faire recaler
Vous venez d'avoir un entretien d’embauche pour le job de vos rêves, voici les différents comportement que vous devez éviter sous peine de pas être retenu pour le poste.

En période de crise, difficile de rester optimiste face à un marché du travail fermé. On ne va pas se mentir, c’était plus facile de trouver un emploi avant. Et pour preuve, vous n’avez qu’à poser la question à vos parents. Mais il ne faut pas non plus déprimé c'est encore possible de trouver le job de nos rêves, il faut juste éviter certaine erreurs pour cela.

Réussir son entretien d'embauche

En 2018, qu’on soit diplômé ou non, le constat est souvent le même : les recruteurs veulent dénicher le meilleur profil parmi les centaines de candidatures qu’ils reçoivent chaque semaine.  Et qui dit meilleur ne veut pas forcément dire plus qualifié.

Si vous avez réussi cette étape, direction l’entretien d'embauche. La première erreur serait de foncer tête baissée croyant que « c’est dans la poche ».  Au contraire, vous devez préparer au mieux cet exercice en faisant le point sur votre parcours ainsi que sur vos compétences, qualités et défauts à mettre en parallèle avec les missions du poste en question.

Gardez bien une chose à l’esprit : pendant l’entretien d'embauche, le recruteur évaluera en premier lieu votre motivation à vouloir décrocher ce poste. Une motivation qu’il mettra à rude épreuve. Car l’exercice s’avère parfois déroutant : questions pièges, mises en situation, questionnaires de personnalité… difficile de ne pas perdre ses moyens en ces circonstances.

Les comportements à bannir lors d'un entretien d'embauche

Passer un entretien d’embauche c’est maîtriser l’art de la gestuelle. Voici donc 15 comportements à éviter absolument lors de l’entretien au risque d’agacer votre recruteur.

1. Garder les mains dans les poches

C’est sûr que si vous arrivez en retard, les mains dans les poches, chewing-gum en bouche, ne vous étonnez pas si on ne vous rappelle pas. Et pour cause, il est difficile de gagner des points après avoir fait mauvaise impression. Au même titre que votre attitude, votre tenue vestimentaire doit être irréprochable.

2. Venir les mains vides

L’entretien d’embauche se prépare en amont de la rencontre. Si vous venez les mains vides, c’est-à-dire sans votre Curriculum Vitæ par exemple, vous occasionnez une perte de temps pour le recruteur qui aurait voulu mettre rapidement la main sur votre parcours.

3. Répondre au téléphone

On n’est jamais à l’abri d’un ou plusieurs appels téléphoniques. La sonnerie a le don d’agacer votre interlocuteur. Mais alors si vous décrochez… c’est un gros manque de politesse. On ne devrait pas le répéter mais la meilleure solution est encore d’éteindre son téléphone.

4. Envahir le bureau

Le processus de recrutement n’est pas encore terminé que vous vous comportez déjà comme à la maison. Pas sûr que le recruteur apprécie que vous posiez votre sac sur son bureau.

5. Garder de la distance

À l’inverse, si vous êtes du genre timide ou introverti et que vous restez assis dans votre coin les bras croisés, ne vous attendez pas non plus à faire bonne impression. L’entretien est l’occasion rêvée de vous dévoiler et surtout de vous vendre. Sinon à quoi bon s’être présenté ?

6. Fuir le regard

On peut comprendre que vous soyez stressé mais de là à fuir le regard de son recruteur, quand même pas. Il ne s’agit pas non plus de le fixer mais au moins de soutenir son regard quand il vous parle.

7. Monsieur « je sais tout »

Mettre en avant ses points forts pour le poste est nécessaire pour convaincre mais attention à ne pas tomber dans l’extrême au risque de passer pour monsieur « je sais tout ». Rien de pire qu’un égo surdimensionné pour hérisser les poils du recruteur.

8. Le moulin à paroles

L’entretien est avant tout un échange. Vous n’êtes pas ici pour raconter votre vie mais valoriser vos atouts et ainsi laisser la possibilité à votre interlocuteur de poser des questions. Un vrai dialogue, ni plus ni moins.

9. La critique facile

Le cassage de sucre dans le dos de l’ancien employeur, c’est quand même très moyen. Encore une fois, le recruteur risque de retenir une mauvaise image de vous. Restez concentré plutôt sur le poste à pourvoir.

10. Le dépressif

Même si c’est le cas, il ne faut pas laisser cet état d’esprit transparaître. Vous êtes ici pour décrocher un boulot et non pas à une réunion chez les alcooliques anonymes. Essayez d’adopter la positive attitude !

11. Regarder les mouches voler

Encore une fois, c’est un manque de politesse. Vous donnez l’impression de ne pas suivre attentivement la conversation.

12. Tripoter ses cheveux

Stress oblige, vous avez besoin d’occuper vos doigts pour évacuer la pression. Les cheveux feront sans doute l’affaire. Mais saviez-vous que c’est l’une des attitudes les plus agaçantes pour les recruteurs ?

13. Ronger ses ongles

Même si se ronger les ongles montre que vous êtes parfait, inutile de laisser cette fâcheuse manie vous envahir pendant l’entretien au risque de dégouter complètement votre recruteur.

14. Regarder sa montre

Si vous scrutez toutes les trente secondes votre montre, votre interlocuteur va penser que vous êtes complètement désintéressé voire pressé d’en finir avec lui. Une attitude à proscrire si vous ne voulez pas passer à côté du poste.

Par Esteban, le 14.11.2018
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire