Accueil > Actualite

Une fille handicapée se fait mordre dans un autobus scolaire

L'histoire de cette jeune fille américaine est juste insupportable à entendre. Effectivement cette jeune fille handicapée qui n'avait fait de mal à personne se fait harceler dans le bus de l'école par ses camarades qui vont même la mordre.

Une information bien déroutante du DailyMail qui enflamme la toile. Une petite fille handicapée a été violentée dans l'autobus scolaire. Ces parents ne s'en reviennent pas. Pour eux, l'école est sensé prendre toutes les dispositions pour assurer la sécurité des élèves. Les enfants sans aucune surveillance sont abandonnés à eux même. Il n'existe pas faire preuve d'une cruauté excessive les uns envers les autres.

Lillian Waldron mordue dans le bus scolaire

Lillian Waldron est une fille muette en détresse depuis un certain temps. Âgée d'une dizaine d'années, cette élève de l'État du Wisconsin vit un traumatisme. Elle a été soumise à des morsures dans un autobus scolaire. Ayant besoin des soins spéciaux, ses parents l'ont inscrit dans une école digne du nom. Elle est meurtrie désormais après qu'un autre élève l'avait mordue. La mère de Lillian Waldron, Lynn Waldron-Moehle a affirmé que son enfant a un retard certain de développement. Son comportement ressemble fort bien à celui d'un enfant âgé de 2 ans. Ses camarades en profitent pour la violentée sans cesse. Elle a été mordue à plusieurs reprises au bras sur le trajet de l'école à bord du bus scolaire.

Les parents étaient assez remontés en raison de l'état de leur enfant. Leur fille selon Lynn Waldron-Moehle est rentrée toute en pleurs de l'école. Elle se tenait d'ailleurs le bras meurtri à la descente du bus. La réponse de la maman ne s'est pas attendre. Elle a déversé son amertume sur les réseaux sociaux. Sur sa page Facebook, la maman est revenue sur le sujet d'un tel incident. Elle a révélé qu'elle n'avait pas vite su ce que sa fille avait au début. Son enfant n'a cessé de lui montrer le bras endolori pour lui faire comprendre sa douleur. Elle a été horrifiée en enlevant le manteau de l'enfant. Elle a remarqué une première morsure sur l'avant-bras de l'enfant. La petite était bien agitée.

Lillian Waldron mordue dans le bus scolaire

La mère avait cru qu'avec un bon bain chaud, la petite Lillian Waldron se serait calmée. Elle avait ressenti un coup de poignard en enlevant le sweat-shirt. L'enfant avait plusieurs autres marques de morsures sur tout le corps. Elle a compris enfin de compte l'état de détresse de sa petite fille. Elle était bouleversée en raison des 9 marques de morsure. Elles couvraient non seulement son bras mais aussi son épaule. Elle n'a pas cessé de pleurer durant un bon moment. Très furieux, les parents ont décidé de saisir les autorités compétentes. Lynn Waldron-Moehle a pris des photos pour servir de preuve en justice. Elle a informé les services de la police avant de conduire rapidement sa fille à l'hôpital.

La version de l'école de la petite de Lillian Waldron

Lynn Waldron-Moehle n'était pas au bout de ses peines lorsqu'elle a été reçue par le directeur de l'école élémentaire Langlade. Elle a été si horrifiée d'apprendre que sur les images de surveillance visionnées par le directeur la scène était insoutenable. On voyait clairement sa fille transformée en proie par son bourreau. Le directeur a déclaré que les images sont dignes d'une scène macabre. Une autre fille mordait à plusieurs reprises et brutalement d'ailleurs le bras et l'épaule de Lillian.

Jeune fille mordue dans le bus d

Le directeur du district scolaire a fait savoir aux médias que les autorités de l'école ont contacté d'urgence la famille de Lillian. Des administrateurs ont été délégués au chevet de la petite. Les administrateurs horrifiés par les images ont apporté tout leur soutien à l'enfant meurtri. Ils ont répondu aussi à toutes les préoccupations des parents. Le district scolaire a annoncé l'ouverture d'une enquête sur l'incident. Les dispositions idoines sont en cours avec la compagnie d'autobus afin de s'assurer que plus jamais de telles scènes ne se déroulent à l'avenir.

La désolation des parents de Lillian Waldron

Les parents de Lillian Waldron sont toujours remontés contre la violence inouïe dont a fait objet leur enfant. Ils ont affirmé qu'en principe les enfants n'auraient pas dû être laissés sans surveillance. Un adulte aurait dû en réalité surveiller les petits enfants dans le bus scolaire. Leur enfant a été pris pour cible en raison de ses besoins particuliers. En effet, aucun autre enfant n'avait subi suivant les vidéos de surveillance les mêmes atrocités que Lillian.

Les parents de Lillian Waldron

Ce que Lillian a subi sort de l'entendement. L'enfant qui avait mordu Lillian n'était plus élève de son école. Lillian avait subi par le passé plusieurs autres scènes de violence ainsi que d'autres mauvaises expériences. Les parents ont décidé de prendre le taureau par les cornes. Ils envisagent s'organiser afin que leur fille puisse monter dans une camionnette accompagnée de 2 adultes pour se rendre à l'école. Ils désirent prendre un avocat également pour situer les responsabilités sur l'incident.

L'école, un lieu d'apprentissage sûr et sécurité

L'école constitue un lieu par excellence de socialisation des enfants. Elle doit assurer leur sécurité et leur intégrité morale. Quand l'enfant se trouve à l'école, les autorités de l'école doivent le protéger que ce soit face aux abus ou à tout mal. Un lieu d'apprentissage sécurisé et sûr est indispensable pour l'éducation des enfants. Il doit être procéder à l'identification des élèves sujets à des brimades ou violences pour des mesures palliatives. Une formation est nécessaire au personnel de l'école sur la protection de l'enfance. Le personnel doit rester à écouter et surtout travailler en parfaite collaboration avec tous les parents d'élèves.

Par Isabelle, le 31.05.2019
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire