Accueil > Actualite

Une fillette de 2 ans retrouvée morte carbonisée sur un barbecue

Une fillette de 2 ans retrouvée morte carbonisée sur un barbecue
Il n'y a pas d'adjectif assez fort pour qualifier les faits. Une maman de 27 ans, Julie, est suspectée d'avoir brûlé sa fille de 2 ans dans un barbecue artisanal.

Dimanche, vers 16 heures, des témoins ont vu de la fumée et ils ont senti une odeur de brûlé le long à Eppegem, en Belgique. Les témoins, issus du quartier, ont très vite appelé Trésor, 32 ans, l’un des locataires de la cossue villa quatre façades.

Un barbecue dans le garage

Trésor est arrivé avec un ami. Ils sont entrés dans la maison et ils ont découvert, dans le garage, un barbecue allumé. Les deux hommes ont sorti le barbecue de l’habitation et ils ont appelé les pompiers. Très vite, ils ont réalisé que l’odeur qui se dégageait du demi-tonneau n’était pas une odeur normale. Et pour cause, le corps d’une petite fille de 2 ans était calciné depuis un peu plus d’un quart d’heure…

Les pompiers sont arrivés sur les lieux mais il n’y avait plus rien à faire pour l’enfant. Ils ont ventilé l’habitation afin de dissiper les importantes fumées. Les secours ont également trouvé, dans la villa, Julie, âgée de 27 ans et domiciliée à l’adresse.

 

Intoxiquée par les fumées, elle a été conduite à l’hôpital Sint-Maarten de Malines où elle était placée sous surveillance policière. C’est sa fille de 30 mois qui était calcinée dans le barbecue. La jeune femme est donc, en toute logique, la principale suspecte de cet infanticide. Selon plusieurs témoins, la maman était dépressive depuis un petit moment. Elle avait des difficultés à encaisser une rupture avec son ancien conjoint.

« Une femme qui tue son enfant, c’est tellement contre-nature que cela ne peut découler que de deux choses: la dépression ou la vengeance. Et quand une mère parvient à brûler son enfant en plus de le tuer, c’est forcément qu’elle est dépressive et qu’elle souffre sans doute de troubles mentaux » , a expliqué Jef Vermassen, criminologue et avocat, pour le quotidien flamand Het Laatste Nieuws.

Dans le quartier, c’était l’incompréhension la plus totale. « On a vu la police et les pompiers mais nous étions loin de nous douter du drame qui venait de se produire », confient deux voisins. Un mandat a été décerné à l’encontre de la mère, la piste de l’assassinat n’est pas écartée.

Par Antoine, le 09.07.2018
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire