Accueil > Lifestyle

Finir bourré, c'est pas facile tous les jours, la preuve !

Finir bourré, c'est pas facile tous les jours, la preuve !
Chacun de nous a déjà été bourré un jour, et la première cuite est souvent mémorable. Mais le réveil peut bien être très compliqué !

Que celui qui n’a jamais bu un peu trop lève le doigt, s’il existe ! On sait tous qu’il est parfois difficile de réfréner son lever de coude lors d’une soirée entre amis où l’alcool coule à flots ; aussi, il nous est tous arrivé, au moins une fois, de finir bourré à cause d’un cocktail un peu trop violent préparé par l’un de nos potes qui voulait visiblement tester nos capacités. Et comme personne n’aime perdre la face dans ces moments-là, on relève le défi… et on fini complètement bourré, par terre, sans plus rien comprendre à ce qui se passe !

Être bourré, une sorte d’accomplissement de la soirée étudiante

C’est surtout au sein des soirées étudiantes que l’alcool fait des ravages. Même s’il est vrai que se prendre une cuite ça fait du bien parfois, c’est quasiment une obligation pour ces jeunes gens qui veulent profiter à fond de leur jeunesse et se mettre parfois dans un état plus que lamentable. C’est pourquoi il n’est pas rare de retrouvé un jeune homme encore totalement bourré, couché sur la pelouse de la mairie du coin, aux alentours de 6h du matin, et qui manifestement ne sait pas lui-même ce qu’il fait là !

L’alcool est devenu en quelques années une façon de se prouver des choses à soi-même, mais aussi aux autres : c’est un vecteur social dorénavant, qui permet également de faire des rencontres, même si le plus souvent on ne se souvient même plus des visages ni des noms des personnes avec lesquelles on a parlé le soir-même. Alors être bourré une fois de temps en temps, pourquoi pas, un accident est vite arrivé ; mais évitez de le faire trop souvent !

Par Quentin, le 16.10.2018
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire