Une prolongation du confinement sera nécessaire en France

La directrice générale de Santé publique française a récemment déclaré que le confinement serait vraisemblablement prolongé afin d’endiguer le coronavirus.

D'après la directrice générale de Santé publique, cette procédure devrait durer encore entre 15 jours et 1 mois afin d'observer une diminution du nombre d'infectés par l'épidémie de coronavirus.

Un confinement prolongé jusqu'en mai

Si Emmanuel Macron avait initialement mis en place une période de confinement de seulement 2 semaines, de nombreux experts pensent que ce délai ne sera pas suffisant pour lutter contre la propagation du coronavirus en France.

La France est en confinement

Prolongation du confinement en France

C'est le cas de Geneviève Chêne, directrice générale de Santé publique en France, qui a déclaré le jeudi 19 mars sur France Info : 'Il sera vraisemblablement nécessaire de prolonger le confinement afin de freiner suffisamment l'épidémie.'

'Les dynamiques de l'épidémie dépendent de la conformité des français aux procédures de confinement. Un freinage de sa progression devrait s'effectuer dans les 15 à 30 jours prochains', assure Geneviève Chêne.

Elle ajoute qu'en se basant sur 'les expériences de diverses nations qui ont connu l'épidémie avant la France et instauré des procédures strictes, on observe que la dynamique se déroule sur 60 à 90 jours, le pic s'inversant entre 30 et 60 jours'. Selon elle, si l'on se base sur la situation en Chine, la courbe s'inverserait en France entre le 15 et le 30 mai.

Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique COVID-19, partage l'avis de Geneviève Chêne. 'C’est complexe... Mais je pense que le confinement dépassera deux semaines car ce délai est insuffisant. Il faudra sûrement le prolonger d'un mois', a-t-il déclaré lors d'une récente interview.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans coronavirus
Ailleurs sur le Web
Tendance