L'unique girafe blanche femelle au monde a été abattue par des braconniers

Les braconniers continuent de dicter leur loi en Afrique et surtout au Kenya. Ils ont réussi à abattre l'unique girafe de couleur blanche avec son girafon. Après la disparition de ces animaux uniques au monde, il ne reste plus en vie qu'une girafe, un mâle. Il s'agit d'un coup dur porté aux efforts de préservation des espèces rares dans ce pays.

La cruauté des braconniers est sans limite surtout en Afrique et particulièrement au Kenya. L'unique girafe femelle blanche qui avait été répertoriée dans l'Etat du Kenya ainsi que son petit ont été massacrés par des braconniers. La découverte macabre a été faite le mardi dernier par une association locale dans une réserve de Garissa à l'est du Kenya.

Les girafes blanches sont unique au monde

Ce sont des animaux extrêmement rares qui ont été filmr pour la première fois au monde en Juin 2017. Cette girafe a suscité un intérêt croissant en août 2019 lorsqu'elle a donné naissance à 2 petits de même couleur. Ces animaux n'ont en réalité été signalés dans aucun autre pays dans le monde entier. Ce sont des espèces très rares en raison de leurs peaux blanches compte tenu d'une pigmentation rarissime. Les deux animaux ont été retrouvés complètement à l'état de squelette.

Girafe blanche et son girafon

Le Kenya est le seul au monde qui héberge et préserve cette espèce de girafe. Ces girafes de couleur blanche ne présentent pas les caractéristiques de l'albinisme. Leur couleur blanche est due en réalité à une condition génétique dénommée leucisme. Il s'agit d'une carence de cellules pigmentaires.

Certains animaux tels que les tigres et les phoques blancs ne possèdent pas non plus ces cellules pigmentaires. Des études avaient été prévues pour mieux comprendre ce manque de cellules pigmentaires au niveau de ces girafes. Hélas, les braconniers ont mis un terme à ce projet.

Un coup dur pour le Kenya et la préservation des espèces rares

Cette barbarie sur les girafes et les espèces menacées a poussé l'Etat du Kenya a renforcé son arsenal juridique pour mieux protéger les animaux. Cela n'a nullement découragé les braconniers qui utilisent tous les subterfuges pour passer les mailles des gardes forestiers. La tuerie de ces girafes de couleur blanche constitue un coup dur pour la faune.

Girafe blanche unique au monde

Le gouvernement du Kenya promet prendre d'autres mesures draconiennes pour mieux préserver les autres espèces rares présentes dans le pays. Il appelle en outre à la vigilance de la communauté pour un meilleur soutien aux différents efforts de protection. Et pourquoi pas faire comme en Inde où les gardiens d'un parc nationa ont le droit de tuer les braconniers, car c'est tout ce qu'ils méritent.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans animaux
Ailleurs sur le Web
Tendance