Accueil > Actualite

Greffe de cœur : la petite Élissa reçoit 700 dessins d'encouragement

Greffe de cœur : la petite Élissa reçoit 700 dessins d'encouragement
La jeune Élissa Grondin, en attente d'une greffe de cœur, a reçu 700 dessins d'encouragement de tout le Québec après avoir confié sa solitude à ses parents.

Élissa Grondin attend une greffe de cœur depuis le 2 novembre 2015. La fillette de 4 ans et demi, originaire de Sherbrooke au Québec, est hospitalisée aux soins intensifs depuis lors. Elle a avoué qu’elle se sentait terriblement seule, « loin de tous ses amis et de sa famille » : ses parents ont donc décidé de lancer un appel sur Facebook, afin que chaque internaute puisse apporter un peu d’espoir à Élissa. La jeune fille a déjà reçu 700 dessins d’encouragement de tout le Québec, rapporte le Journal de Montréal.

La solidarité en marche

La communauté québécoise semble particulièrement touchée par l’histoire tragique de la petite fille. Une page Facebook a même été créée afin de venir en aide à Élissa, et sensibiliser par la même occasion les internautes au don d’organe. L’arrivée de centaines de dessins a beaucoup ému la famille : « Nous allons garder tous ces dessins dans une boîte et les relier pour en faire un livre. Ce sera plus facile pour elle de tous les regarder », affirme Josée Scantland, la mère de la fillette. On apprend d’ailleurs que les créations préférées d’Élissa se rapportent soit à l’été, soit à la Reine des Neiges qu’elle adore.

Patrick Grondin, le papa de la jeune fille, est aussi surpris qu’attendri par cet élan de générosité : « On s’attendait à recevoir des dessins de la famille et des amis, mais jamais nous n’aurions cru en avoir autant. J’ai reçu des enveloppes de classes entières du secteur de Gatineau, dont les élèves avaient pris le temps de faire un dessin pour Élissa ».

 

Un cœur à 13 % de ses capacités

Malheureusement, Élissa n’a toujours pas trouvé de cœur compatible pour une greffe. Le sien ne fonctionne plus qu’à 13 % de ses capacités, et elle est branchée à un respirateur électrique depuis le 24 décembre. Si rien ne s’arrange, les médecins devront utiliser un cœur mécanique pour assurer les fonctions vitales de la fillette. Une situation difficile pour Patrick Grondin, prêt à tout pour sauver sa fille : « Je leur ai dit : prenez mon cœur, coupez-le en morceau et donnez-le à ma fille. Malheureusement, ce n’est pas comme ça que ça marche ».

Plus les jours passent, et plus la santé de la petite se détériore. Les traitements l’épuisent, et son petit frère de 3 ans, Scott, lui manque beaucoup : le jeune garçon ne peut venir qu’à certains moments, car le moindre virus pourrait entraîner de terribles complications pour Élissa. Il faut absolument trouver un cœur compatible pour une greffe dans les mois à venir ; le donneur ne devra pas peser plus de 50 livres.

Par Amandine, le 06.01.2016
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire