Accueil > Actualite

Cet homme se fait greffer un pénis après plus de 40 ans de souffrance

Cet homme se fait greffer un pénis après plus de 40 ans de souffrance
Cet homme britannique est né sans pénis, et a dû faire face à de sacrées désillusions au cours de sa vie. Une greffe a fait changer les choses et lui permet de retrouver une vie normale !

Même si elles ne touchent qu'un faible pourcentage de la population mondiale (et heureusement d'ailleurs), les malformations de naissance touchent chaque années des milliers de personnes à travers le monde entier. Ces malformations peuvent être bénignes comme extrêmement handicapantes.

L'homme dont nous allons parler ici se nomme Andrew Wardle, il est Britannique, et son principal problème vient du fait qu'il est né sans pénis ! En effet, la verge n'a jamais pu se développer correctement à cause de sa vessie qui est très particulière. Heureusement, la médecine moderne a pu faire changer les choses et lui permettre de profiter d'une vie normale !

Un homme qui a multiplié les conquêtes

On pourrait penser qu'un tel handicap pose de gros problèmes sur le plan relationnel, mais apparemment pas tant que ça. En effet, Andrew Wardle affirme qu'il a eu plus de 100 conquêtes dans sa vie, un chiffre que bien des hommes qui profitent ont du mal à égaler ! Le Britannique explique cela par le fait que beaucoup de femmes apprécient de recevoir du plaisir par un homme sans avoir à lui donner quelque chose en retour, nous indique le Huffington Post.

Par ailleurs, sur toutes les femmes qui ont partagé un moment de la vie d'Andrew, 20% seulement de ces dernières ont été averties de cette malformation étonnante. Néanmoins, il a également connu de terribles désillusions : en découvrant qu'il n'avait pas de pénis, une femme lui a déjà porté des coups aux visage. Une réaction largement exagérée à la vue d'une malformation qui ne touche qu'un homme sur 30 millions !

Des greffes de plus en plus impressionnantes

Les progrès de la médecine sont de plus en plus impressionnants au fil du temps. Après les greffes du visages qui commencent à se démocratiser et même la greffe des deux mains récemment réalisée sur un patient indien, Andrew Wardle a subi une greffe, une première ! De fait, à 40 ans, l'homme ne parvenait plus à vivre avec ce handicap, et s'était même réfugié dans la drogue et l'alcool pendant un temps avant de faire une tentative de suicide.

Le pénis greffé a été réalisé en extrayant de la peau, des vaisseaux sanguins et des nerfs depuis le bras du patient. Il peut aujourd'hui songer à fonder une famille, comme tout le monde !

Par Quentin, le 12.11.2018
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire