Quelles sont les causes d’une hypertrophie des petites lèvres

Quelles sont les causes d’une hypertrophie des petites lèvres
La puberté entraîne de nombreux changements dans le corps d’une femme. D’une part son apparence physique et d’autre part la constitution de ses organes internes. Notamment au niveau de la vulve, qui comprend les grandes lèvres et les petites lèvres.

Dans la plupart des cas, les grandes lèvres s’enrichissent en gras et les petites lèvres prennent de l’épaisseur. Le développement des petites lèvres dépend du corps de chaque femme. En réalité, il n’y a pas de taille dite « normale » de petites lèvres. La taille parfaite n’existe donc pas.

Hypertrophie des petites lèvres

Dans certains cas, on peut rencontrer une hypertrophie des petites lèvres qui se caractérise par un « surdéveloppement » en apparence de ces dernières. Nombreuses sont les femmes touchées par ce cas. En effet, l’hypertrophie des petites lèvres touche une grande partie des femmes. Rassurez-vous, cela n’est pas une maladie. La cause première de cette hypertrophie est en grande partie la puberté et tout ce qu’elle entraîne. Les hormones sont à l’origine du développement des petites lèvres pour toutes les femmes.

Les symptômes d’une hypertrophie des petites lèvres

À vrai dire, on ne peut pas décrire exactement un symptôme spécifique de l’hypertrophie des petites lèvres. La première alerte pour laquelle une femme se fait consulter dans ce cas, c’est quand elle éprouve un inconfort intime. Cette gêne peut se faire ressentir dans les activités quotidiennes comme une difficulté dans l’hygiène pendant les règles ou des inflammations qui occasionnent des douleurs des petites lèvres.

Hypertrophie des petites lèvres

Les filles peuvent aussi être gênées par l’hypertrophie des petites lèvres lors des activités intimes. En effet, les frottements occasionnés au niveau de la vulve peuvent entraîner de l’inconfort et parfois même des brûlures. Cette sensation peut mener une fille à se sentir mal dans sa peau et peut, pour le coup, entraîner une angoisse psychologique et émotionnelle. Cette image négative de soi pourrait pousser une fille à juger l’hypertrophie des petites lèvres comme étant une anomalie, et se catégoriser elle-même d'anormale.

Comment traiter une hypertrophie des petites lèvres ?

L’hypertrophie des petites lèvres n’a pas de traitement exact. Comme il ne s’agit pas de maladie ni d’anomalie, mais plus d’une caractéristique de l’anatomie, le diagnostic se fait en analysant la problématique avec la patiente. Dans beaucoup de cas, l'apparence des petites lèvres est dans la norme, mais ce sont souvent les femmes qui en sont juste gênées. Le premier traitement de l’hypertrophie des petites lèvres est donc de rassurer la patiente de son cas qu’il n’y a pas de taille parfaite et que le développement des petites lèvres est normal pour chaque fille.

Cependant, un grand nombre de femmes opte pour la chirurgie esthétique pour arranger l’hypertrophie des petites lèvres. Cette envie pourrait provenir de leur conception de la « taille parfaite » des petites lèvres ou tout simplement d’un complexe vis-à-vis du partenaire. La nécessité d’une opération de ce genre dépend du vécu de chaque femme. Mais peu importe la raison d’une opération intime, confiez-vous à des chirurgiens professionnels et qualifiés.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans sante
Ailleurs sur le Web
Tendance