Une infirmière se fait couper l'eau et le chauffage par son propriétaire

Cela fait déjà plusieurs semaines que nous vivons jour et nuit dans la terreur. La pandémie coronavirus continue en effet d’anéantir l’humanité ! Avec le nombre des cas confirmés et de morts, la peur de la contamination se fait de plus en plus pressante.

À Montarnaud, notamment en Hérault, les propriétaires commencent à agir de manière excessive vis-à-vis des locataires. En effet, certains venaient même à couper le chauffage et l’eau d’une infirmière dans le but de la déloger.

Une infirmière délogée à cause du Covid-19

Depuis le confinement total dans l’Hexagone, beaucoup de personnels de la santé ont exprimé leur situation déplorable dans leurs appartements. Récemment à Montpelier, plus précisément en Hérault, c’est à Mélina Florès, une diplômée qui occupe le poste d’infirmière anesthésiste au service de réanimation dans un hôpital à Montpelier qui a été victime d’un traitement pitoyable.

Infirmière

Une infirmière délogée par son propriétaire

En tout début des mesures prises par le gouvernement pour la mise en quarantaine, elle avait pris la décision de rassembler sa maman qui présentait une maladie pulmonaire, son petit ami ainsi que sa fille ainsi dans un appartement qu’elle occupe à Montarnaud.

Dans l’optique d’éviter toute sorte de risque inutile, elle a jugé bon de dormir dans la petite pièce de sa fille qui se trouve d’ailleurs près de son lieu de travail. C’est là que le drame a commencé.

Un mauvais traitement de la part des propriétaires

Si la jeune infirmière a pensé que l’aménagement de sa petite famille dans son appartement lui permet d’exercer son métier l’esprit serein, cette décision n’était pas du tout au gout des propriétaires âgées de 75 et 80 ans. Ces derniers n’appréciant pas du tout le fait que la famille de Mélina vive dans leur maison ont commencé à rendre la vie de cette dernière dure.

Pour commencer, ils ont lancé des messages insultants et blessants comme quoi ils ne voulaient pas d’étranger chez eux et surtout qu’ils ne voulaient que des gens infectés du virus viennent à mourir dans leur maison.

Toutes ces insultes, l’infirmière a essayé de les digérer pour rester forte, car elle n’avait pas le choix. Donc sa famille a continué de vivre dans l’appartement jusqu’à ce que la situation devienne de plus en plus insupportable.

L’infirmière délogée de son appartement

Les insultes et les mots blessants, Mélina a tenté de supporter, mais les propriétaires n’ont pas encore fini de montrer leur autorité. Ainsi, ayant compris que la famille de l’infirmière n’envisage pas de quitter la maison du moins pour le moment, ils ont décidé de procéder à la prochaine étape de la chasse. Alors, les propriétaires de la maison ont coupé indignement le chauffage et l’eau chaude du logement pour décourager la famille.

Délogée de son appartement

Infirmière délogée de son appartement

Bien sûr, la petite famille a fini par quitter l’appartement, ne pouvant plus supporter cette situation épouvantable. Sa mère qui n’est pas en très bonne forme est donc retournée dans sa résidence de personnes âgées, tandis que son compagnon est allé se réfugier chez ses parents à Gignac.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans coronavirus
Ailleurs sur le Web
Tendance