Quelles sont les causes d’une insuffisance de convergence oculaire

Quelles sont les causes d’une insuffisance de convergence oculaire
L'insuffisance de convergence optique peut avoir différentes causes, mais il est important de pouvoir détecter rapidement ses différents symptômes afin de pouvoir traiter correctement l'insuffisance de convergence oculaire.

Le bon fonctionnement des yeux est pris en charge par des muscles qui entourent chaque œil. Ces muscles permettent à chaque œil de regarder dans toutes les directions possibles : en haut, en bas, sur les côtés et en convergence (c’est-à-dire à l’arrière). L’insuffisance de convergence optique est la difficulté pour l’œil de converger et à regarder les objets de près, tels que la lecture d’un livre ou l’utilisation d’un ordinateur. Cette difficulté à converger entraîne un désagrément à l’autre œil qui occasionne par la suite une impression de gêne.

L'insuffisance de convergence des yeux

Une insuffisance de convergence oculaire tire son origine du mal développement des muscles oculaires ce qui pénalise la vision. Ce problème peut s’agir d’un dysfonctionnement congénital ou survient dans la croissance d’un enfant. Cependant, des accidents peuvent aussi être la cause d’une insuffisance de convergence oculaire. Une lésion, des blessures à la tête ou un traumatisme crânien pourraient être la cause d’une mauvaise coordination oculaire.

Quelles sont les symptômes de l’insuffisance de convergence oculaire ?

Une personne atteinte d’une insuffisance de convergence oculaire a du mal à faire fusionner l’image reçue par ses yeux dans son cerveau. Cela est causé par le mal fonctionnement d’un muscle d’un œil, ce qui l’oblige à travailler plus dur pour garder les deux yeux parfaitement droits. Un problème de convergence oculaire entraîne chez la personne des troubles de la vision, des maux de tête, une posture anormale de l’individu…

Insuffisance de convergence des yeux

La personne en question est aussi sujette à des manques de concentration dans ses activités. Chez un enfant, le problème se voit par la manière dont fait sa lecture : en cachant un œil, en inclinant la tête d’un côté, en se précipitant dans la lecture ou en perdant les lignes. Une mauvaise convergence oculaire affecte tout le comportement de l’enfant, en effet, il peut être incompétent dans les activités sportives et peut se fatiguer très vite.

Comment traiter une insuffisance de convergence optique ?

Une insuffisance de convergence oculaire n’est pas facile à déceler. Le plus sage est de faire des examens périodiques assez tôt (dès 6 mois à 3 ans chez l’enfant), pour pouvoir conclure si la personne est touchée par une mauvaise convergence oculaire ou non. À la suite des examens, les docteurs pourront déterminer l’étendue du problème et les éventuelles décisions à prendre. L’ostéopathe donnera des tests faciles et vérifiera la posture du patient pour détecter la présence d’une insuffisance de convergence oculaire.

Insuffisance de convergence optique

On obtient souvent de bons résultats dans la traite de l’insuffisance de convergence oculaire grâce à une thérapie visuelle. Si le problème est détecté assez tôt, le port de lunettes pour la rééducation de la vision en plus des séances d’ostéopathie pourra corriger la maladie. Par contre, si le problème n’a pas été traité dans les temps, dans certains cas, l’intervention chirurgicale sera nécessaire. Cependant, beaucoup de faux docteurs incompétents font de plus en plus surface. Il faut alors être très vigilant quant à celui à qui on confie notre santé.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans sante
Ailleurs sur le Web
Tendance