Une mère décapite sa fille car elle est sûr que c'est un clone

Une mère décapite sa fille car elle est sûr que c'est un clone
Un crime ignoble a suscité l'émoi dans le monde entier. Une jeune femme âgée de 27 ans a tué sa petite fille de 5 ans parce qu'elle voulait des céréales. Elle affirme pour sa défense lors de son procès que sa fille n'est pas un être humain mais un clone.

Krystle Villanueva âgée de 24 ans a donné la mort de manière sauvage et atroce à sa petite fille de 5 ans. Les faits ignobles se sont déroulés à Kyle, au Texas dans la journée du 5 janvier 2017. Elle a poignardé à plusieurs reprises la petite Giovanna Hernandez dans le dos et la décapite par la suite. Elle avait tenté d'ôter la vie à son mari. Pris de peur, ce dernier a fui la maison pour faire appel aux forces de l'ordre. Il avait informé la Police du délire de sa femme. Cette dernière l'avait attaqué avec un couteau de cuisine par derrière. Elle a d'ailleurs réussi à le poignarder à la tête et dans le dos.

Un crime monstrueux

Le déploiement de la Police n'a malheureusement pas sauvé la petite fille Giovanna Hernandez. Tous les efforts déployés sont restés vains. Krystle Villanueva depuis l'intérieur de la maison a téléphoné aux services d'urgence afin d'annoncer qu'elle a tué sa fille compte tenu du fait qu'elle ne cessait de réclamer des céréales. Les policiers ont forcé l'entrée de l'habitation après cet appel.

Jeune fille décapitée

Ils sont se retrouvés face à une scène très horrible. Krystle avait fini de commettre son crime et a eu le temps d'aller prendre une douche. Elle était nue dans la chambre et attendait les forces de l'ordre. Ils ont découvert le corps sans vie de la petite Giovanna. La petite fille est poignardée à mort et ensuite décapitée selon les propos du Procureur du comté de Hays.

Une condamnation à perpétuité

Le procès s'est tenu durant deux semaines. Au cours des audiences, la femme à travers sa défense a tenté de convaincre les membres du jury qu'elle avait été sous l'emprise de la démence. La défense a tenté de faire croire au jury que l'accusée était non coupable du fait de sa folie.

Krystle Villanueva décapite sa fille

Krystle Villanueva a fait croire que son beau-père et sa fille auraient été remplacés dans la nuit par des clones. Elle n'avait le choix que de les tuer afin de ramener les membres réels de sa famille. Elle a été condamnée à perpétuité sans aucune possibilité de libération conditionnelle.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans actualite
Ailleurs sur le Web
Tendance