La levée du confinement sera probablement pas comme vous imaginez

Nous entamons la troisième semaine de confinement en France. Une décision prise par le Président de la République, Emmanuel Macron, pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Le confinement a pour le moment été prolongé jusqu’au 15 avril. Attention, cela ne signifie pas que vous pourrez tous sortir dès le 16 avril.

Le confinement est à durée indéterminée. Il est important de garder cette idée en tête. Aussi déplaisante puisse-t-elle être, elle est pourtant nécessaire, pour venir en aide au personnel soignant et ralentir la diffusion du virus.

Même si le retour des élèves dans les écoles a été annoncé pour le 4 mai, cette information doit être prise avec des pincettes : tout peut être remis en cause suivant « l’évolution de l’épidémie », comme l’a rappelé le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.

Rue déserte en France

Rue actuellement déserte

Même s’il a précisé que ce scénario était privilégie pour le moment, le spectre d’une rentrée repoussée jusqu’en septembre anime les conversations et les réseaux sociaux.

Vers une fin progressive du confinement ?

L’exemple est donné en Chine : après deux mois de confinement, les 56 millions d’habitants de la province du Hubei peuvent à nouveau sortir de chez eux pour aller travailler et se déplacer, hormis les habitants de Wuhan, qui, eux, verront la fin de leur confinement le 8 avril prochain.

Les déplacements sont aussi contrôlés et les distances sociales sont toujours respectées, par mesure de sécurité. Il est très important que la fin du confinement se déroule petit à petit. Le lever trop subitement serait dangereux et provoquerait une résurgence du virus.

Rappelons qu’en France, le pic de l’épidémie n’a toujours pas été atteint… Prenons notre mal en patience, prenez soin des vôtres et restez chez vous.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans coronavirus
Ailleurs sur le Web
Tendance