Accueil > People

Madeline Stuart, la jeune mannequin trisomique, a défilé à la Fashion Week

Madeline Stuart, la jeune mannequin trisomique, a défilé à la Fashion Week
Madeline Stuart, trisomique et mannequin, a enflammé les podiums lors de la Fashion Week. La mode semble prête à s'ouvrir à la diversité.

Adieu mannequins standards, filiformes et interchangeables et bonjour diversité. Tel est visiblement le mot d’ordre émergent dans le monde de la mode actuellement. En effet, c’est devant un tonnerre d’applaudissements que Madeline Stuart – la jeune trisomique australienne de 18 ans rêvant de devenir mannequin – a défilé à la Fashion Week de New York, volant ainsi la vedette à l’actrice Drew Barrymore et au célèbre mannequin Adriana Lima. Madeline Stuart, resplendissante dans son ensemble rouge et dans sa robe à volants, a pris la pose sans aucune appréhension devant les caméras et les quelques 500 personnes toutes debout pour l’acclamer à son passage. Elle avait été invitée à défiler à New York par FTL Moda, un collectif de jeunes créateurs italiens, qui œuvre à promouvoir la diversité. Aux côtés de Madeline Stuart, ceux-ci avaient également tenu à propulser sur les podiums Rebekah Marine, une américaine de 28 ans née sans avant-bras droit.

Un vent de diversité soufflerait-il enfin sur le monde très fermé de la mode ?

Pour toutes les personnes œuvrant à promouvoir la diversité, c’est un véritable tournant que de voir enfin défiler sur les podiums des filles qui sortent du moule. Rebekah Marine, très fière d’être maintenant appelée le « mannequin bionique » en raison de sa prothèse mécanique, a par exemple expliqué à l’AFP que « le milieu de la mode a fait beaucoup de chemin » et que « de nombreuses marques hésitent encore beaucoup à faire défiler des mannequins qui ne font pas forcément 1,70 mètre et ne sont pas minces, blondes, avec les yeux bleus. C’est un défi, mais il y a du progrès et c’est génial de faire partie de ce mouvement ». De son côté, Rosanne Stuart, la mère de Madeline, s’est elle aussi félicitée de voir sa fille défiler dans le Vanderbilt Hall : « c’est formidable qu’on offre (à Madeline) cette opportunité. C’est une plateforme fantastique pour faire passer nos idées sur l’intégration et le handicap ». Elle a ainsi assuré que « les gens sont beaucoup plus ouverts aujourd’hui » et que « les réseaux sociaux ont tout ouvert. Plus rien n’est caché ». Pour l’heure, Madeline Stuart est déjà engagée pour d’autres défilés en 2016 dans le cadre des Fashion Week de Tokyo, Milan et New York. La jeune adolescente a également été contactée par d’autres designers, même si pour l’instant rien n’a encore été finalisé.

Par Patrick, le 30.09.2015
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire