Les marchés d'animaux sauvages en Chine seraient ouverts

Les marchés d'animaux sauvages en Chine seraient de nouveau ouverts alors qu'ils sont suspectés d'être à l'origine de la pandémie du coronavirus.

C’est connu de tous, la Chine a été le berceau de cette pandémie du coronavirus. Et plus exactement, les chercheurs sur ce sujet ont affirmé que cela venait du marché des animaux de Wuhan. Maintenant qu’il n’y a plus lieu de confinement, la vie reprend. Et même ce marché d’animaux sauvage est de nouveau actif. Cela écœure et entraîne la panique chez de nombreux gens dans le monde.

Animaux sauvage : source du coronavirus

Ayant été le premier à subir et à souffrir de la pandémie du Covid-19, maintenant qu’elle est sortie d’affaire, ou presque, la Chine n’a pas tardé à continuer son train de vie quotidienne. Si le monde entier est encore au cœur du combat contre le coronavirus, elle a déjà autorisé la réouverture de ses marchés d’animaux sauvages.

Marché animaux en chine

Les marchés d'animaux sauvages seraient réouverts

En effet, on trouve de tous sur ces marchés, à commencer par les chats et les chiens, jusqu’au loup, serpent, scorpion, et les chauves-souris. Et pourtant, lors du contrôle et des études concernant cette maladie infectieuse, il a bien été dit que ces animaux sauvages auraient été la source de ce virus.

Réouverture du marché aux animaux sauvages : un danger ?

Mais ces animaux sauvages, à quoi servent-ils à la population exactement ? Ce n’est pas toute la population en effet qui s’intéresse à ces derniers. Mais une partie qui y puise de ressources pour la médecine traditionnelle, et d’autres qui les consomment directement également ou les domestiquent.

Il est également à noter que ce marché est dans une très mauvaise condition. L’hygiène n’est pas du tout au rendez-vous. De ce fait, il a déjà été désinfecté au tout début de l’épidémie. Et comme tous les autres endroits, il n’a plus été fréquenté, d’autant plus durant le confinement.

Aujourd’hui par contre, peut-être qu’il n’y a plus aucun danger. D’ailleurs, d’autres chercheurs, comme « The Lancet » remettent encore en doute cette théorie selon laquelle le virus aurait provenu d’animal sauvage.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans coronavirus
Ailleurs sur le Web
Tendance