Accueil > Actualite

Marcy Borders, la « Dust Lady » miraculée du 11 septembre, est décédée !

Marcy Borders, la « Dust Lady » miraculée du 11 septembre, est décédée !
Marcy Borders vient de décéder. Prise en photo couverte de poussière le 11 septembre 2001, elle était sortie vivante de la tour en feu.

La miraculée du World Trade Center le 11 septembre 2001, c’était elle. Sortie vivante du 81ème étage juste avant que la deuxième tour en feu s’effondre dans un fracas de fin du monde, Marcy Borders, alors âgée de 28 ans, avait été prise en photo par Stan Honda (AFP) totalement recouverte d’une fine poussière grise lui donnant un air surnaturel, presque celui d’un fantôme : désormais elle serait la « Dust Lady » (« femme de poussière »).

La photo avait été classée parmi les 25 les plus puissantes par Time Magazine ; elle avait fait le tour du monde. Marcy incarnait ainsi, pour les américains – et pour tous – le traumatisme d’une Amérique qui n’avait jamais connu pareil choc, sur son territoire, de toute son histoire. Survivante parmi tant de victimes innocentes, elle symbolisait aussi l’Espoir avec un grand E, l’espoir qui subsiste envers et contre tout, même quand le monde semble s’anéantir sous nos yeux. Un espoir qui n’est autre que celui de la vie, tout simplement. Marcy Borders, c’était « tout ça ».

Comment surmonter un tel traumatisme ?

Mais c’était aussi, et surtout, une femme que peu de monde connaissait vraiment. Cette ancienne salariée de la Bank of America était une femme sensible et intelligente, une femme traumatisée à vie pour avoir vécu l’horreur, l’enfer en direct. Depuis des années elle luttait : « J’ai arrêté d’aller au travail pendant près de dix ans. J’étais une ruine », explique-t-elle dans la vidéo ci-dessus. Ces images ne s’oublient jamais. Elles vous obsèdent, semblent parfois s’estomper… pour faire intrusion dans votre esprit, avec violence, au moment où vous vous y attendez le moins.

Marcy pensait que Ben Laden pouvait frapper à tout moment, et paniquait à la seule vue d’un avion. De telles scènes de terreur peuplent vos nuits, vos moments de solitude. Oublier étant impossible, il faut apprendre à vivre avec : et Marcy se battait. Elle se battait courageusement, mais sa dépression était profonde. Elle avait cru un moment que l’alcool ou la drogue pourraient être ses alliés dans ce combat de tous les jours, mais avait compris son erreur en 2011. Sortie de désintoxication, sa vie avait repris un cours plus serein. Pas pour longtemps : peu de temps après, son cancer de l’estomac était diagnostiqué.

Elle n’avait alors que 41 ans. À cette terrible annonce, avait-elle témoigné, toute l’épouvante de cette journée du 11 septembre 2001 lui était revenue à l’esprit. Elle pensait que les poussières qu’elle avait inhalées ce jour-là étaient certainement la cause de son cancer. Elle est décédée ce mardi des suites de sa maladie, elle n’avait que 42 ans.

Par Sophie Dupuis, le 11.10.2018
Tendance