Accueil > Sport

Pourquoi les médaillés des JO de Pyeongchang reçoivent-ils cette médaille plutôt kawaii

On a tous sans doute remarqué que les médaillées des Jeux olympiques ont reçu des petites peluches. Découvrez la raison hallucinante de ce geste.

Depuis le début des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang, une geste a marqué l’attention des spectateurs. Juste après les épreuves, les médaillées obtiennent une petite peluche. En effet, durant les grandes compétitions de ce genre, il n’est pas nouveau de voir des athlètes qui reçoivent dans un premier temps des fleurs en bas de pistes ; et plus tard, ils reçoivent leurs médailles.

En Corée du Sud, cette attribution de peluche n’est autre qu’une tradition ancestrale comme la cérémonie des fleurs. Vu que les médailles seront reçues dans un endroit plus chaud, les athlètes ne repartiront pas donc les mains vides.

Au moment de leur victoire donc, les athlètes reçoivent des peluches à l’effigie d’un tigre blanc. Ce dernier est coiffé soit par un chapeau en or, en argent, ou en bronze, attribué respectivement selon les rangs des gagnants. Sachez que le tigre est la mascotte des JO 2018 et s’appelle « Soohorang ». Étymologiquement, le mot « Sooho » signifie « protection », et « ho-rang-i » veut dire « tigre ».

Avant, les tigres blancs ont été perçus comme étant le gardien, ou encore l’animal bienfaiteur de la République de Corée. De ce fait, la distribution de cette mascotte n’est donc qu’un souhait pour les athlètes.

Lors des jeux olympiques à PyeongChang, le nom de la cérémonie reste « la cérémonie des fleurs », il n’y a que le présent qui a changé.

Par Sylvain, le 22.02.2018
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire