Les noms de domaine expirés : un business en pleine croissance !

Les noms de domaine expirés : un business en pleine croissance !
Les sites internet sont devenus des enjeux stratégiques pour les entreprises. Mais, il faudra se montrer sous son meilleur jour pour mériter la faveur des moteurs de recherche. D’où la nécessité pour les firmes de bien passer le test du référencement naturel !

Les traditionnelles techniques d’indexation sont lentes d’effet, et elles peuvent donc s’avérer pénalisantes pour les entreprises. La réservation des noms de domaine expirés permet par exemple de mieux s’afficher dans les SERPs. Cette pratique a désormais pignon sur rue dans le marketing digital. Les plateformes spécialisées font face à une demande de plus en plus croissante. 

Noms de domaines expirés : Des ventes records

Le rachat des noms de domaines expirés est donc un investissement rentable pour les annonceurs. Les plateformes spécialisées enregistrent de plus en plus d’intentions d’achat. Compte tenu du grand intérêt que ces transactions suscitent, des investisseurs se sont jetés dans la bataille. Le marché est désormais en pleine croissance. L’histoire de George Bacon résume à elle seule le plein essor de ce business plus fleurissant que jamais. En effet, cet américain avait racheté un nom de domaine des années en arrière. Il l’a fait pour une modique somme de 250 $.

Bacon était loin de penser que la valeur de ce site (fakenews.com) allait grimper. En réalité, lors des dernières élections présidentielles américaines, l’expression « Fakenews » a créé le buzz. Cela lui a permis de céder son domaine à 175.000 $. Tout comme lui, beaucoup d’autres personnes engrangent des fortunes grâce à ce business. L’ancien propriétaire de business.com a vendu à 345 millions $ son domaine acquis à 7,5 millions $. LasVegas.com a été racheté quant à lui à 90 millions $. Certains en ont fait carrément un travail à plein temps. C’est le cas du jeune Français Simon Legouge vivant en Thaïlande.  Grâce au business des noms de domaines expirés, il perçoit 10.000 euros par mois de revenus.

Noms de domaine expirés : Que comprendre ?

Les entreprises ou les blogueurs acquièrent des domaines dans la perspective d’attirer du trafic. Ils travaillent, dans leur grande majorité, à appâter une cible préalablement déterminée. Or, l’acquisition d’un domaine est soumise à des formalités bien précises. Il faut, entre autres, faire enregistrer son URL auprès d’un registrar. Cette procédure s’apparente à une location d’espace.

Il va falloir renouveler « le bail », au moins chaque année, auprès de l’hébergeur. L’absence d’une telle formalité fait perdre automatiquement le titre de « locataire » à l’exploitant du domaine. Bien sûr que l’hébergeur doit observer la procédure en la matière, et certaines réformes ont d’ailleurs été effectuées dans ce secteur. La décision de rupture de contrat est réputée définitive en cas d’inactivité de l’entreprise. De ce fait, le nom de domaine expire et l’espace redevient un bien public. En tant que tel, il peut être repris par un nouvel exploitant.  

Des entreprises à l’affût

Les noms de domaine expirés sont aujourd’hui beaucoup convoités. La plupart des entreprises désirent se positionner sur de tels Urls compte tenu des nombreux avantages qui en résultent. Mais, avant d’en arriver aux avantages, intéressons-nous aux moyens d’acquissions de tels domaines.

Comment récupérer un nom de domaine expiré ?

Les moins avisés pourraient compter sur un coup de chance. En fouillant sur internet, ils pourraient cliquer sur une URL expirée. Mais, il n’est pas recommandé de se confier à la providence. De nombreux outils sont disponibles sur la toile à cet effet. Cependant, ils ne sont pas tous aussi efficaces. Pour vous aider, voici la sélection des meilleurs services.

Le traditionnel Snapnames

C’est la plateforme la plus usitée en matière de récupération de noms de domaine expirés. Avec ce spécialiste, l’entreprise perdra moins de temps. Cet acteur propose des sites sur les extensions .info, .com, .org et .net. Ce sont d’ailleurs les extensions les plus sollicitées par les entrepreneurs. La plateforme propose un service de pré-réservation des noms de domaine.

Cependant, cette réservation ne permet pas systématiquement d’obtenir le droit de propriété. En fait, Snapnames permet à plusieurs concurrents de se positionner sur une même URL expirée. Il organise ensuite une enchère qui durera 3 jours et qui restera ouverte à ses souscripteurs et à ceux de Namejet : un autre spécialiste. L’attribution est par contre automatique si une seule personne formule la demande.

Le leader Dropcatch

Le marché des domaines expirés est très animé. Il enregistre régulièrement des entrées de nouveaux acteurs. C’est le cas Dropcatch qui a récemment rejoint le rang des plateformes d’acquisition de domaines expirés. Cette plateforme a su s’imposer dans le secteur avec ses tarifs concurrentiels. Les entreprises ou les particuliers peuvent y acquérir des URLs expirées sur .org, .com et .net. Ce service se positionne également sur les noms de domaine pré-réservés. Contrairement à Snapnames, cet outil ouvre ses enchères au grand public. Même ceux qui n’ont pas réservé sur la plateforme peuvent également y participer.

L’intermédiaire Dynadot

Certaines personnes désirent acquérir des domaines expirés sur des extensions autres que.org, .net et .com. Dans ce cas, Dynadot est la plateforme adaptée. Elle fait partie des acteurs majeurs de ce secteur. En termes de rapport qualité-prix c’est l’un des meilleurs du marché. La plateforme propose également la pré-réservation et des enchères publiques.

Quelles sont les utilités d’un domaine expiré ?

L’exploitation d’une URL expirée peut apporter beaucoup d’avantages aux entreprises. Ils convergent tous vers le renforcement de l’image de marque de la structure. C’est d’ailleurs le but ultime du référencement SEO. Quels en sont les principaux profits pour le repreneur ?

Profiter des liens entrants

L’actualité sur les moteurs de recherche est assez riche. Ils subissent des mutations à l’interne. Cela induit aussi plus de réformes perpétuelles dans les critères d’indexation. Comment alors leur plaire ? Il est très avantageux de construire son site internet sur les reliques d’un domaine expiré de qualité. La précision en vaut effectivement la peine. En réalité, il ne suffit pas de reprendre une URL existante pour gagner de la position dans les SERPs. Il faudrait avant tout que ce domaine ait des backilnks d’autorité. Comment le savoir ? Des indicateurs comme le trust flow et la citation flow permettent d’évaluer l’autorité du domaine. Seuls les spécialistes maitrisent ces critères. D’où l’importance de passer par des interfaces spécialisées pour acquérir de tels domaines. Le cas échéant, le nouvel exploitant gagnera rapidement et facilement de la position.

Vendre des publi communiqués

Les entreprises sont également à la recherche de sites de qualité pour y publier des communiqués. Investir dans un domaine expiré peut s’avérer intéressant dans ce cas. En effet, le repreneur peut proposer son domaine via https://fr.ereferer.com/. Si le domaine en question bénéficie d’une très bonne notoriété, il pourra intéresser de nombreux annonceurs. Ils pourront payer pour y déposer des publi communiqués. C’est une stratégie efficace pour renforcer l’image de marque de l’entreprise.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans actualite
Ailleurs sur le Web
Tendance