Accueil > Lifestyle

Les parents accros au portable donnent le mauvais exemple aux enfants

Les parents accros au portable donnent le mauvais exemple aux enfants
Le téléphone portable, toujours plus présent dans la société actuelle, serait mauvais pour l'éducation des enfants. En cause, les parents !

Le téléphone portable sert à tout de nos jours, à tel point que finalement, les gens s’en servent de moins en moins pour appeler. Le but aujourd’hui est davantage d’être connecté en permanence aux réseaux sociaux, pour être informé en permanence de tout ce qui se passe dans le monde. Et si vous en avez marre de vos amis qui passent tout leur temps sur leur portable, même pendant les repas, sachez que c’est exactement le syndrome qui touche de plus en plus les nouveaux parents, tellement absorbés par leur téléphone (pour des raisons professionnelles ou autres) qu’ils en négligent l’éducation de leur enfants. Selon une étude, les parents accros au téléphone portable donneraient même un exemple lamentable à leurs enfants !

En quoi le téléphone portable est-il nocif pour les enfants ?

Selon Top Santé, c’est le Dr Aric Sigman qui alerte aujourd’hui les parents du monde entier quant aux dangers d’un apprentissage trop précoce aux nouvelles technologies chez les enfants. Il est en effet reconnu que, avant l’âge de 7 ans, la plupart des enfants auraient déjà visionné l’équivalent d’un an de télévision. Le téléphone portable aurait également de sévères conséquences sur le développement mental des enfants, et influerait notamment négativement sur leurs performances scolaires.

En cause, l’addiction des parents qui donnent le mauvais exemple : à table comme devant la télévision, ils ne peuvent pas décrocher leur regard de leur téléphone portable, et condamnent ainsi sans le vouloir les enfants à se procurer au plus vite un portable similaire. Le problème étant que cela entraîne chez eux un trouble de la communication effrayant, qui les rend moins aptes à affronter les situations les plus difficiles dans la vie réelle.

Selon le spécialiste Aric Sigman, il conviendrait même de laisser les enfants « s’ennuyer » de temps en temps, afin qu’ils développent leur imagination et trouvent des moyens de se distraire sans avoir recours aux nouvelles technologies. L’utilisation d’internet via les portables est elle aussi problématique, et a triplé depuis une dizaine d’années chez les jeunes de 16 à 24 ans : les adolescents passent ainsi nettement plus de temps sur leur portable que dans leur lit à dormir. Les professeurs devraient, selon Aric Sigman toujours, être mis à contribution afin de sensibiliser les jeunes sur les dangers d’une utilisation non-limitée des nouvelles technologies. Il y a cependant peu de chances pour que cela soit mis en place…

Par Lara, le 07.09.2018
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire