Dans les Côtes d’Armor les Parisiens se font crever les pneus

Vous prévoyez de partir pour les Bretagne ? vous devriez reconsidérer cette destination pour éviter d’agacer les Bretons.

Depuis l’annonce du confinement le 16 mars dernier, les Parisiens effectuent des exodes de masses dans les petites localités. L’objectif est de pouvoir profiter de la verdure et du grand air. Pourtant, les populations locales ne trouvent pas cela du bon œil.

Les parisiens fuient la ville

Les Parisiens sont nombreux à fuir la capitale pour s’installer dans les littorales. Cette décision est intervenue avant et après l’annonce du confinement total le 16 mars. La réaction des habitants ne s’est pas fait attendre puisque les gares ont été envahies par des foules immenses. Parmi les destinations privilégiées, la Bretagne qui est devenue en quelques jours le théâtre d’un immense exode rural.

Une situation qui inquiète grandement la population locale. Il est possible d’expliquer l’exode grâce à diverses raisons. D’abord, les habitants parisiens sont las de la pollution et du train-train quotidien. Ainsi, ils espèrent trouver des lieux verdoyants dotés d’un air pur. Cependant, le contexte actuel parait inapproprié pour partir en voyage.

Voiture vandalisée

Voiture de parisien vandalisée

D’autres raisons peuvent également être évoquées. Comme le fait que les Parisiens veulent, effectuer et finir la période de confinement dans les résidences secondaires. Il existe aussi ceux qui veulent s’isoler pour éviter de propager le virus ou éviter tout contact avec les personnes infectées. Par ailleurs, Bretagne est une région relativement épargnée par le virus.

Les Bretons sont agacés

Près de 2000 personnes sont arrivées dans le Morbihan mardi. Une nouvelle qui a encore augmenté l’agacement ressenti par les nombreux Bretons. D’ailleurs, ils font part de leurs agacements sur les réseaux sociaux depuis près d’une semaine. Il existe même certains habitants qui démontrent leur mécontentement en vandalisant les voitures des expatriés.

Vous devez savoir que certains Bretons ont vandalisé les voitures des Parisiens dimanche matin dans les côtes d’Armor. En effet, les expatriés ont été stupéfaits en découvrant leurs pneus crevés après le réveil matinal. Certaines carrosseries ont même été raturées avec le logo du FLB ou Front de libération de la Bretagne.

Parigo Home Virus

Parigo Home Virus

Par ailleurs, un graffiti a été découvert proclamant Parigo home virus au Cap Ferret mardi. Face à l’exode, les élus pensent même restreindre la venue des non-résidents grâce à des arrêtés. Pour l’heure, cette mesure n’est pas encore effective. Toutefois, vous devez être prudent au moment de choisir sa destination.

Pourquoi un tel agacement ?

D’abord, les maisons de vacances ont été rouvertes sur le bassin d’Arcachon. Les habitants pensent que le nombre de non-résidents contaminés augmentera dans la région. Sachant que la réouverture d’un lieu touristique est à l’encontre des décrets de confinement. Les Bretons craignent également que les aliments dans les supérettes soient insuffisants pour tout le monde durant le confinement.

Pneus crevés

Les Parisiens se font crever les pneus

Vous devez savoir que, les produits en vente dans une supérette sont destinés pour une population limitée. Les exodes de masses augmenteront surement la demande. Les habitants risquent ainsi de faire face à des problèmes de pénuries de nourriture. Les habitants ont aussi peur d’augmenter le nombre de cas du covid-19.

Pour le moment, la région dénombre 446 cas confirmés lors d’un recensement dimanche. Parmi les personnes infectées, 11 sont des non-résidents. Sachant que, par rapport à d’autres régions comme le Grand-est ou la région Île-de-France, les cas recensés sont extrêmement faibles en Bretagne.

Dans le cas où, le virus se propageait dans la région, les médecins seront vite submergés par des centaines de patients. En effet, les personnels médicaux de la région sont en sous-effectifs pour s’occuper de tous les malades. À titre d’indication, il n’y a qu’un médecin à Molène.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans actualite
Ailleurs sur le Web
Tendance