Accueil > Insolite

Le patron du kebab fait un mot d'excuse à des lycéens en retard !

Le patron du kebab fait un mot d'excuse à des lycéens en retard !
Dans le Nord, des lycéens ont justifié leur retard par un mot d'excuse bien particulier rédigé par le patron du kebab où ils déjeunent.

Qui n’a jamais connu, à la pause déjeuner, l’angoisse des estomacs qui crient famine, de l’heure qui tourne et des files d’attente qui n’en finissent plus ? C’est cette scène précisément que les jeunes clients du fast-food l’Artémis, situé à Armentières dans le Nord, ont vécue le jour de la rentrée. Comme le rapporte le quotidien La Voix du Nord, ce restaurant de kebab est fréquenté chaque jour par les élèves des trois établissements avoisinants et, le jour de la rentrée, les lycéens affamés se sont fait plus nombreux et plus pressants qu’à l’accoutumé.

Naturellement, les commandes au comptoir se sont emballées, la cadence en cuisine s’est accentuée et le retard dans le service ne s’est pas fait attendre. Les lycéens se sont ainsi retrouvés face à choix crucial : passer outre leur déjeuner ou arriver en retard. Pour aider ses clients à résoudre ce dilemme, le patron de l’Artémis n’a pas hésité une seule seconde. Il s’est muni de sa plus belle plume et a rédigé un mot d’excuse en faveur des lycéens. Pour justifier leur retard, il a préféré jouer la carte de la franchise, pensant sûrement que faute avouée est à moitié pardonnée : « Il y a eu un pb de cuisine. Veuillez excusez (SIC) vos élèves. Cordialement, bisous ».

Pour accentuer le côté officiel de la missive, le gérant a également pris le soin d’indiquer l’heure, de signer, et d’apposer le tampon de son établissement. Les élèves eux, trop fiers de ce mot d’excuse inhabituel, n’ont pas perdu une minute pour poster la photo sur Facebook.

Était-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

Au final, l’histoire ne dit pas si les professeurs ont trouvé la justification suffisamment valable pour l’accepter mais, dans tous les cas, le restaurateur a réussi un joli coup de pub. Lui qui affirme avoir voulu « rassurer les parents des clients et le lycée » peut se targuer d’avoir créé un véritable buzz. Avec plus de 48.000 « like » et 4600 commentaires sur Facebook, la photo du mot d’excuse s’est en effet propagée à une vitesse vertigineuse et a ainsi permis au patron de l’Artémis de faire parler de son établissement.

Au vu du buzz créé, on peut en effet imaginer que ce ne seront plus quelques ribambelles d’élèves qui se succéderont dorénavant au comptoir de l’Artémis mais bien plusieurs dizaines. Espérons cependant pour eux que le patron saura anticiper cette nouvelle notoriété et qu’il se tiendra prêt pour les services à venir car on doute qu’au lycée l’excuse puisse passer une deuxième fois…

Par Amandine, le 07.09.2015
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire