Par peur de pénurie des clients se battent dans les supermarchés

Depuis la première allocution du président de la République, le jeudi 12 mars à 20 heures, les supermarchés ont dû faire face à une foule de clients anxieux. Des scènes surréalistes ont été filmées et mises en ligne par plusieurs internautes écoeurés.

Des chariots remplis de pâtes, papier toilette ou beurre, files d’attente interminables aux caisses des supermarchés, certaines images semblent annoncer une pénurie. De quoi choquer les français devant les stocks incroyables fait par certains.

Des clients qui en viennent aux mains

En cette période de crise sanitaire, la solidarité n’est visiblement pas à l’ordre du jour. Alors que certains clients achètent des paquets de pâtes ou de riz par dizaine, d’autre en sont carrément venus aux mains !

C’est notamment le cas au Carrefour d’Ecully, près de Lyon, où des agents de sécurité ont été contraint d’intervenir afin de séparer deux clients qui se battaient. Ces scènes inimaginables sont bien sûr condamnées par des centaines d’internautes.

Pas de pénurie annoncée

Afin de rassurer tout le monde et de calmer ces personnes irresponsables, les gérants de plusieurs enseignes de supermarchés ont expliqué qu’il n’y aurait pas de pénurie.

En revanche, il est fortement possible que beaucoup de magasins soient en rupture de stock pour certains produits. Notamment, les pâtes, le riz et le papier toilette. Ces ruptures de stock sont la conséquence des achats abusifs. Inutile de rappeler que les grandes surfaces n’ont pas un stock de produits illimité.

Les drives pris d'assaut

Les enseignes proposant un service de drive sont elles aussi prises d’assaut. En effet, ces services ont recensé un taux de commande presque deux fois supérieur à la normale. Certains magasins affirment même ne pas pouvoir traiter toutes les commandes en temps voulu.

Certaines commandes nécessite d’attendre plusieurs jours avant de pouvoir être récupérée. De plus, les drives commencent, eux aussi, à manquer de stock sur certains produits particulièrement demandés.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans coronavirus
Ailleurs sur le Web
Tendance