Accueil > Actualite

La photo d'un ours polaire amaigri choque les internautes

La photo d'un ours polaire amaigri choque les internautes
L'ours polaire est protégé dans le monde. Malgré cela, une photo terrible vient alerter les gens sur le changement climatique mondial !

Alors que les grands explorateurs du globe, toujours là pour défendre la faune et la flore mondiales, tentent d’alerter l’opinion publique quant aux ravages du réchauffement climatique, une photo toute récente prise par la photographe Kerstin Langenberger vient mettre une image sur des mots pas toujours très explicites. Sur cette photographie choquante, on peut voir un ours polaire presque rachitique, et qui semble éprouver des difficultés pour marcher, dans une zone pourtant particulièrement surveillée et où les braconniers ne peuvent pas intervenir.

La condition pour le moins précaire de cet ours polaire (et de dizaines d’autres, probablement) serait donc uniquement due au changement climatique important qui menace la planète depuis plusieurs années maintenant.

Le réchauffement climatique, un événement plus destructeurs qu’il n’y paraît ?

Aujourd’hui, trop peu de personnes sont sensibilisées aux conséquences terribles que devrait avoir le réchauffement climatique dans les années à venir. L’ours polaire, mais aussi de nombreuses autres espèces vont disparaître si l’on ne fait rien. Comme l’explique la photographe Kerstin Langenberger sur sa page Facebook, « la raison majeure pour laquelle les touristes viennent visiter les îles Svalbard, c’est pour voir un ours polaire.

D’ordinaire, on les trouve en pleine forme, en train de chasser, de dormir ou de jouer. Cependant, je suis une personne critique qui observe. Cette année, l’été est particulièrement chaud ; j’ai vu les glaciers bouger de dizaines de mètres. J’ai aussi vu des ours morts, ou bien en train de mourir de faim ». La photo qui se trouve en dessous de ce texte poignant est plus qu’explicite : on y voit un ours polaire visiblement affamé, et qui semble lutter pour avancer sur la banquise.

Comme l’indique le professeur Ian Stirling, spécialiste des ours à l’Université d’Alberta, à Mashable, l’ours polaire pris en photo ici n’est peut-être pas en train de mourir de faim, mais simplement vieux ; une autre hypothèse serait que sa patte apparemment blessée pourrait l’empêcher de chasser, et donc de se nourrir à sa guise. Une théorie qui pousse les esprits à reconsidérer cette photo pour ne pas tirer de conclusions hâtives, mais qui ne remet en aucun cas en cause le terrible destin de l’ours polaire, manifestement voué à disparaître suite au réchauffement climatique si l’être humain, qui a la chance de pouvoir intervenir, ne fait rien. À bon entendeur.

Les articles de Sophie
Par Sophie Dupuis, le 11.10.2018
Vidéo du moment
Nouveautés
Populaire