Accueil > Sante

La première transplantation de tête humaine se déroulera en 2017

La première transplantation de tête humaine se déroulera en 2017
La transplantation d'une tête humaine n'a jamais été envisagée par les chirurgiens. Sauf par un Italien qui compte bien la tenter en 2017 !

Faire passer la tête d’un être humain sur le corps d’un autre, le défi paraît complètement fou, et pour cause : mis à part dans le fameux Frankenstein de Mary Shelley, on n’a jamais vu une chose pareille se produire ! Le challenge est extrêmement relevé : parvenir à maintenir des fonctions cérébrales intactes en retirer une tête de son tronc semble ainsi absolument inenvisageable pour le moment. Et pourtant, un chirurgien italien compte bien réaliser la toute première transplantation de tête humaine, et il a même donné une date à laquelle il se lancerait : ce sera en décembre 2017, et c’est un patient russe qui passera sur la table d’opération !

Première mondiale ou échec retentissant ?

Si aucune tentative de transplantation aussi avancée n’a été réalisée jusqu’ici, c’est non seulement parce que les chirurgiens estimaient être incapables de mener à bien une telle opération, avec des enjeux aussi importants ; mais aussi parce qu’il était impossible de trouver un patient qui soit volontaire pour que l’on pratique la transplantation à partir de son corps, ce qui semble logique : si l’intervention venait à échouer, cet individu mourrait inéluctablement.

Pourtant, selon Flashgear, le jeune russe Valery Spiridonov a accepté, et on comprend ses motivations : enfermé dans son propre corps depuis des années (il souffre de la maladie Werdnig-Hoffmann, qui atrophie tous les muscles du corps) il rêve de pouvoir enfin se mouvoir à sa guise, et reste très optimiste quant au résultat de cette transplantation : « Quand j’ai réalisé que je pouvais participer à quelque chose de réellement grand et important, j’ai laissé de côté tous mes doutes et j’ai commencé à envisager la question de plus en plus sérieusement.

La seule chose que je ressens actuellement, c’est de l’impatience, comme si j’avais été destiné toute ma vie à vivre ce moment unique dans l’Histoire du monde ». Le Docteur Sergio Canavero reste confiant quant à sa démarche, même s’il comprend les risques d’une telle transplantation. L’opération devrait durer 36 heures en tout, et l’un des plus grands défis consistera à refroidir considérablement la tête du donneur ainsi que le corps qui l’accueillera. Rendez-vous dans deux ans pour avoir le fin mot de l’histoire, en espérant que Valery Spiridonov voit ses rêves se réaliser !

Par Amandine, le 26.09.2015
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire