Accueil > Actualite

Rouler sans permis pour seulement 500 euros, ce sera bientôt possible !

Rouler sans permis pour seulement 500 euros, ce sera bientôt possible !
Nombreux sont les gens à rouler sans permis aujourd’hui, car les sanctions mettent longtemps avant de tomber. Ça ne va pas s’arranger !

Tout le monde se souvient des heures de conduite à l’auto-école. Des heures passées péniblement derrière un volant pour enfin décrocher le tant attendu petit papier rose. Eh bien tout ça, ce sera peut-être bientôt du passé ! En effet, la ministre de la justice Christiane Taubira a déclaré souhaiter abroger le délit de défaut de permis pour le remplacer par une « simple » contravention. En clair ? Il sera bientôt possible de conduire une voiture sans posséder de permis si l’on est prêt à verser en contrepartie une contravention de 500 euros.

Une amende pour accélérer les sanctions à appliquer

Contrairement à ce que l’on pourrait s’imaginer, il ne s’agit pas ici de dépénaliser les fraudeurs ou même de renflouer les caisses de l’État sur le dos du contribuable, non. L’idée derrière cette proposition de loi est avant tout d’accélérer le processus de justice. En effet, en infligeant ainsi une telle amende au resquilleur, Christiane Taubira désire ainsi supprimer un nombre d’étapes intermédiaires qui ont tendance, selon elle, à alourdir l’exécution de la justice en France et l’ensemble du processus pénal.

Et pour les petits rigolos qui tarderaient à s’acquitter de leur amende, ils verraient leur amende majorée de 50% et devraient donc payer la modique somme de 750 euros à la place des 500 susnommés. Voilà qui nous incite à réfléchir ! À moins de posséder un joli petit pécule de base, la conduite sans permis risque tout de même de creuser assez drastiquement notre budget, à moins bien sûr d’avoir le salaire de Zlatan !

Une réforme qui ne s’applique pas qu’à la conduite sans permis

Il semblerait que cette nouvelle loi ne soit pas seulement là pour pénaliser les personnes roulant sans permis ; celles qui roulent sans assurance seront également concernées par cela. Dans tous les cas, et même si l’idée de lâcher 500 euros d’un seul coup peut paraître assez violent, il faut admettre que la sanction paraît plutôt « souple » quand on voit ce qu’on risque aujourd’hui, sur le papier, en roulant sans permis.

De fait, un tel délit pourrait à l’heure actuelle être puni par un an d’emprisonnement (ce qui peut sembler largement exagéré) et par une amende de 15 000 euros ! On est donc bien loin de cette réalité avec la nouvelle loi que va chercher à faire passer la ministre Christiane Taubira !

Par Sophie Dupuis, le 11.10.2018
Tendance