Accueil > Actualite

Saint-Denis : un ado poignardé pour avoir « regardé » un passant !

Saint-Denis : un ado poignardé pour avoir « regardé » un passant !
5 ados de Saint-Denis agressés à coup de barres de fer au prétexte d'un « mauvais regard » : l'un d'eux décède poignardé par les fuyards.

Il est environ 14 heures ce dimanche quand un groupe de 5 jeunes amis, des adolescents de 16 à 17 ans, se promène près du RER B à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis. Ils arpentent la rue Paul-Lafargue, une rue qui longe les voies du RER et remonte vers la station « La Plaine – Stade de France », indique le Parisien. Ça n’est pas une rue particulièrement isolée, elle longe un parc et ne manque pas de passage, surtout en cet après-midi de dimanche où familles et amis l’empruntent souvent.

Une rue comme tant d’autres rues ordinaires de nos banlieues. Le quartier de La Plaine, lui non plus, n’est pas connu pour être excessivement dangereux et peu d’incidents mineurs y ont été enregistrés récemment. Tout en marchant, les 5 jeunes amis discutent, plaisantent. Ils croisent alors deux hommes à l’allure assez peu assurée, qui sont apparemment sous l’emprise de l’alcool.

Comment expliquer un déchaînement violence conduisant à poignarder un adolescent ?

En passant à leur niveau, un des deux hommes interpelle avec agressivité l’un des jeunes, au prétexte qu’il lui aurait lancé un « mauvais regard ». Les jeunes tentent d’apaiser les deux hommes ivres, dont la violence augmente de seconde en seconde. La bagarre est inévitable. Mais les deux hommes sortent alors des barres de fer, et c’est un véritable déchaînement de violence qui les emporte. Il frappent le jeune homme avec une férocité inouïe.

Ses amis, totalement affolés, ne peuvent éviter le pire : l’homme ivre, dans un véritable accès de rage, sort un poignard de sa veste et frappe le jeune homme, déjà à terre, de plusieurs coups. Un peu plus loin, un conducteur de bus a aperçu la scène du drame et a immédiatement prévenu la police. Malheureusement, quand les policiers et les secours arrivent sur place, le jeune homme est déjà décédé de ses coups et blessures. Les deux agresseurs couraient toujours dimanche à 20 heures. Les autorités comptent sur les témoignages et les images de vidéosurveillance pour retrouver rapidement leur trace.

Par Isabelle, le 25.08.2015
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire