Accueil > Insolite

Des scorpions venimeux saisis par les douanes de Roissy

Des scorpions venimeux saisis par les douanes de Roissy
A l'aéroport de Roissy, 119 scorpions protégés et venimeux ont été saisis par les douaniers. Les insectes pourraient venir d'Afrique.

A l’aéroport de Roissy, les douaniers ont fait une bien étrange découverte dans les bagages d’un voyageur : un lot de 119 scorpions Pandinus Dictator, une espèce dont le commerce est extrêmement réglementé. Le Pandinus Dictator est en effet une espèce protégée et venimeuse !

Le « Pandinus Dictator » késako ?


Le Pandinus Dictator est un arthropode muni de quatre paires de pattes, comme les araignées, mais également d’une longue queue se terminant par un crochet capable d’injecter un venin parfois mortel, comme le rapporte un site internet spécialisé. Cette espèce particulière de scorpions vit, à priori, dans les pays d’Afrique sub-saharienne. On le trouve notamment au Gabon, en Guinée équatoriale, au Cameroun, ou au Congo-Brazzaville. On peut ainsi imaginer que les bestioles ont pris l’avion et accompagné plusieurs centaines de passagers bien loin d’imaginer la dangerosité de leurs compagnons de vol ! Pour l’instant, aucune explication n’a été apportée quant à la présence de cette espèce se scorpion au sein même de l’aéroport ; il est prévu qu’une conférence de presse soit donnée jeudi.

Les découvertes insolites des douanes


Alors que les douaniers de Roissy se félicitent de cette belle prise, il n’en demeure pas moins qu’ils sont habitués à découvrir dans les bagages des voyageurs des choses pour le moins insolites. Outre la drogue, la tabac, les armes et les objets de contrefaçon, les douaniers se retrouvent en effet parfois confrontés à des situations étranges. L’année dernière, par exemple, les douaniers de Lyon avaient mis la main sur un bagage en provenance du Cambodge contenant un bébé crocodile empaillé, et une bouteille d’alcool où marinaient un scorpion et un cobra. Une autre fois, ils avaient découvert trois kilos de chauve-souris en état de décomposition. Il leur arrive également souvent de faire de nouvelles découvertes culinaires avec la saisie de valises contenant par exemple de la viande de brousse (antilope, singe, pangolin…) ou des spécialités venues d’ailleurs aux saveurs encore inconnues !

Par Lara, le 24.05.2018
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire