Accueil > Actualite

Seloncourt (Doubs) : un locataire tire sur son propriétaire

Seloncourt (Doubs) : un locataire tire sur son propriétaire
Pronostic vital engagé pour un homme qui se fait tirer dessus par son locataire à Seloncourt (Doubs).

Il est presque 15 heures mercredi dernier, quand un homme d’une quarantaine d’années se rend au 2 rue des sources à Seloncourt près de Montbéliard, dans le Doubs. L’homme possède un appartement dans cette petite copropriété bien tenue, et il le loue. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il se déplace ce jour-là : le propriétaire, résidant à Montbéliard, vient réclamer plusieurs loyers en retard à son locataire, un homme de 51 ans.

Les deux individus se trouvent dans le salon quand le ton commence à monter. Le propriétaire réclame des explications pour ces retards de paiement, mais le locataire, qui se trouve en état d’ébriété, n’aura pas la patience de s’expliquer calmement… À 14h50, un coup de feu retentit dans l’immeuble : le locataire vient de tirer sur son propriétaire avec un révolver de 38mm, l’atteignant en pleine gorge ! Tandis que le montbéliardais s’effondre inconscient, l’agresseur trouve quand même la présence d’esprit d’appeler immédiatement son ex petite amie, qui habite non loin de chez lui. Elle arrive peu de temps après et prévient immédiatement les secours. La police, dont une brigade motorisée se trouvait à proximité du village, rejoint également très vite les lieux, et interpelle le tireur à son domicile.

Quelles seront les suites de l’arrestation ?

Christophe Denis, commissaire-adjoint de Montbéliard qui s’est rendu sur place, indique que la victime a été retrouvée au sol, inconsciente, et l’agresseur complètement éteint, le regard vide. C’est par hélicoptère que le blessé à été transféré au Centre Hospitalier Jean-Minjoz, à Besançon : malgré la rapidité d’intervention des secours, son pronostic vital reste encore engagé à ce jour. Le tireur quant à lui a été placé en garde à vue. Ce salarié de l’industrie inconnu des services de police jusqu’à cette date, encourt une peine qui reste suspendue à l’état de santé de sa victime, père de deux enfants ; par ailleurs, le fait d’avoir visé un organe vital et son état d’ivresse au moment des faits constitueront deux causes aggravantes à son dossier.

La police scientifique et technique a commencé son travail d’investigation pour tenter d’éclaircir les circonstances du drame et les détails de son déroulement. La Sûreté Urbaine, les agents de l’Identité Judiciaire ainsi que Lionel Pascal, vice-procureur de Montbéliard, se sont rendus en fin d’après-midi au domicile du locataire pour recueillir tous les indices susceptibles de comprendre l’enchaînement des faits. Lionel Pascal indique que l’enquête, pour l’instant, en reste encore « au stade des constatations ».

Par Lara, le 21.09.2015
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire