Accueil > Lifestyle

10 signes qui prouvent qu'il faut vous décoincer un peu !

10 signes qui prouvent qu'il faut vous décoincer un peu !
Parfois, certains signes montrent que vous avez vraiment besoin de vous décoincer. Alors lâchez-vous un peu, vous vous sentirez mieux !

Il va sans dire que les gens que l’on remarque le plus dans les soirées, ce sont les extravertis, ceux qui osent parler fort, se déhancher jusqu’au bout de la nuit et qui n’ont aucun problème avec le contact humain. Malheureusement, si vous n’êtes pas dans ce cas et que vous représentez plutôt l’extrême opposé de ce genre d’attitude, c’est que vous êtes sans doute un peu trop coincée !

On ne choisit pas son caractère bien sûr, et il n’est pas évident de changer passé un certain âge. Pourtant, les personnes trop réservées le sont généralement parce qu’un événement a marqué leur vie, ou alors parce qu’elles ne se sentent pas bien dans leur peau. Il est toutefois possible de modifier ses habitudes afin de se décoincer un peu. Mais comment savoir si vous êtes vraiment coincée ou non ?

Voici les 10 signes qui prouvent que vous avez vraiment besoin de vous décoincer. Si vous correspondez à toutes ces choses, il n’y a aucun doute : il va vous falloir faire des efforts, sinon vous manquerez de considération toute votre vie !

1. Quand un mec vous accoste, vous le rembarrez directement

Quand un mec vous accoste, vous le rembarrez directement

C’est le plus grand mal qui touche les personnes trop coincées : le contact amoureux est extrêmement difficile ! À chaque fois qu’un mec vient pour entretenir la conversation avec vous (et vous sentez bien que ça n’est pas complètement désintéressé) vous ne pouvez pas vous empêcher de l’envoyer paître. Ça n’est pas que vous soyez méchante, ou peu intéressée par les hommes, au contraire même. Mais il s’agit-là d’une sorte de mécanisme de défense, un réflexe conditionné. Vous êtes tellement peu sûre de vous, vous avez si peur de ne pas plaire que vous préférez rembarrer les mecs plutôt que de tenter l’expérience. Pourtant, une relation amoureuse pourrait vous décoincer un bon coup !

2. Au moindre grain de poussière, c’est la panique

Au moindre grain de poussière, c’est la panique

Le plus souvent, les personnes introverties sont également les plus strictes avec leur environnement. Chez elles, tout est à sa place, et rien ne bouge jamais. C’est pourquoi au moindre grain de poussière sur un meuble ou à la moindre trace de pas sur le sol, vous ne pouvez pas vous empêcher de nettoyer le tout de fond en comble ! Cela peut-être dans un souci de propreté, mais surtout parce que vous ne voulez surtout pas que, dans l’hypothèse ou un homme ou des amis vous visitent dans la journée, ils trouvent que l’endroit est sale. Vous ne voulez pas apparaître comme une fille qui se néglige ! Pourtant, c’est un mauvais point : la propreté à l’excès prouve surtout qu’il ne se passe jamais rien chez vous. Une maison qui vit, c’est une maison sale.

3. Vous n’osez jamais donner votre opinion

 Vous n’osez jamais donner votre opinion

Lors des conversations ou des grands débats que lancent vos amis, vous n’osez jamais prendre la parole pour donner votre avis. Et même lorsqu’on vous demande votre opinion sur un sujet (fait rarissime) vous faites de votre mieux pour répondre dans le flou, dans la mesure où vous ne voulez vexer aucun des interlocuteurs. Il faut arriver à vous imposer de temps à autre. Vous êtes une personne comme un autre, vous avez forcément des préférences et des avis qui vous sont propres : dites-vous bien que la communication, c’est la meilleure façon de s’affirmer et de se faire respecter, surtout qu’en général, les personnes les plus discrètes sont celles qui ont le plus de choses à dire !

4. Vous n’arrivez pas à parler de ...

Vous n’arrivez pas à parler de

La question du ... est encore un tabou chez vous ? C’est signe qu’il faut vous décoincer ! On ne vous demande pas d’aller crier votre sexualité sur tous les toits bien sûr, mais la société occidentale est aujourd’hui extrêmement libérée sur le sujet, et parle des choses de l’amour sans aucune retenue. Il ne faut pas hésiter à partager vos propres expériences avec des amies, qui pourront également vous donner des conseils. Car ne pas parler de ..., c’est aussi se priver de précieuses anecdotes qui pourraient vous en apprendre davantage sur la chose !

5. Vous laissez les autres décider à votre place

Vous laissez les autres décider à votre place

Votre timidité à fleur de peau vous oblige à subir les propositions des autres plutôt qu’à les infirmer/affirmer. Dès que quelqu’un dans votre entourage propose de faire quelque chose, vous laissez toujours la majorité l’emporter, en évitant précautionneusement de prendre parti. Vous vous laissez tranquillement guider par la masse, même lorsqu’au fond de vous, vous n’avez vraiment pas envie de faire ce qui vous est proposé. Il faut assumer vos choix et tenter des les imposer afin qu’on retienne davantage votre personnalité !

6. En boîte, vous ne quittez pas la table

En boîte, vous ne quittez pas la table

Enfin ça, c’est uniquement lorsque vos amis parviennent à vous amener en boîte ! Pour quelqu’un de trop coincé, il s’agit vraiment d’un lieu difficile à supporter, car l’excès et l’exhibition sont partout. Du coup, en arrivant vous posez vos fesses à une table avec vos amies, et vous n’en bougez plus ! Même lorsque les filles qui sont avec vous vont chercher des mecs avec qui danser, vous préférez rester à la table et les regarder, ou éventuellement aller boire un verre au comptoir s’il ne se trouve pas de l’autre côté de la piste de danse. Avec un peu de chance, un mec qui s’est lui aussi laissé entraîner par ses potes vous retrouvera au bar, et vous n’aurez pas perdu votre soirée !

7. Quand vous êtes bourrée, vous faites n’importe quoi

Quand vous êtes bourrée, vous faites n’importe quoi

Le fait est que tout le monde fait n’importe quoi sous l’emprise de l’alcool. Après, il est vrai que ça fait du bien de se prendre une petite cuite de temps en temps. Et si les personnes les plus coincées paraissent aussi folles une fois alcoolisées, c’est simplement parce que le contraste avec leur personnalité au quotidien est d’une violence inouïe ! Vous qu’on ne voit jamais dire un mot plus haut que l’autre, là vous n’hésitez plus à vous trémousser en enlevant vos vêtements et à hurler votre bonheur au monde ! C’est le meilleur moment pour vous décoincer, parce que vous évacuer toute la frustration engrangée par votre tempérament calme.

8. Vous êtes complexée par votre physique

Vous êtes complexée par votre physique

C’est souvent le cas chez les personnes trop introverties : si vous êtes comme ça, c’est sans doute parce que vous n’assumez pas votre corps ou votre visage. Ainsi, vous avez honte de l’image que vous renvoyez aux autres, et c’est aussi la raison pour laquelle vous avez du mal à regarder les gens dans les yeux quand vous parlez. Il faut absolument voir les choses d’une autre manière. La beauté est une chose toute relative, et personne ne viendra vous reprocher votre physique si de toute façon vous êtes une personne sympa. Contrairement à ce que l’on peut penser, les gens jugent de moins en moins les autres sur leur physique, et c’est mieux ainsi !

9. On vous considère comme une intello

On vous considère comme une intello

Et ce depuis votre cursus scolaire, qui a été irréprochable ! Dans la mesure où les personnes un peu trop coincées n’osent pas sortir avec leurs amis, elles se réfugient souvent dans les études, et profitent d’un parcours exemplaire ! C’est souvent une bonne opération, car plus vous avancez dans votre scolarité et plus vous rencontrez des personnes dignes d’intérêt. L’université étant un vrai paradis dans la mesure où la liberté est totale et que les étudiants là-bas sont beaucoup moins « foufous » que ceux que vous avez connus jusque-là !

10. Vous aimez la solitude

Vous aimez la solitude

Le dernier point qui montre que vous devez vous décoincer : vous adorez la solitude. Alors évidemment, nombreuses sont les personnes à aimer être seules de temps à autre, pour faire le point sur elles-même. Mais vous, c’est presque pathologique : vous préférez de loin être seule que d’aller à des soirées, sortir en boîte, voir des gens en somme. Essayez de faire un effort vis-à-vis de cela, car sinon vous risquez fort de finir votre vie toute seule, et personne n’a envie de ça !

Les articles de Sophie
Par Sophie Dupuis, le 11.10.2018
Vidéo du moment
Nouveautés
Populaire