Accueil > Crypto

Le blanchiment d’argent ne représenterait qu’un pour cent des transactions Bitcoin

Le blanchiment d’argent ne représenterait qu’un pour cent des transactions Bitcoin
a fondation pour la défense de la démocratie (FDD) et Elliptic, une entreprise spécialisée dans l’identification des activités illicites autour du bitcoin, viennent de rendre un rapport qui affirme que seulement 1 % des transactions effectuées en bitcoins serviraient à blanchir de l’argent illégal.

L’étude a pour cible les décideurs et les leaders de l’industrie financière, elle met en lumière les mécanismes frauduleux du blanchiment d’argent via le bitcoin. Les travaux de la FDD et d’Elliptic balayent une idée reçue : ils nous révèlent que seulement 1 % environ des transactions effectuées en bitcoins serviraient à blanchir de l’argent sale.

« Selon notre étude, le pourcentage total de “bitcoins sales” identifiés dans les services de conversion était relativement faible. Seulement 0,61 % de l’argent entrant dans les services de conversion au cours des quatre années analysées provenait de sources illicites, la plus forte proportion (1,07 %) ayant été observée en 2013 ».

Le rapport nous informe que la plus grosse part de transactions illégales impliquant des bitcoins sales provient d’Europe. Entre 2013 et 2016, le vieux continent est à l’origine de plus de 37,33 % des transactions illicites mondiales en crypto monnaie (contre 7,12 % aux mêmes dates pour l’Amérique du Nord). L’étude nous indique également que la plupart des échanges frauduleux impliquent des organisations mafieuses, présentes sur le « dark web ».

Dans leurs recommandations, FDD et Elliptic proposent de renforcer l’action contre le blanchiment d’argent (Anti-money Laudering ou AML) en améliorant la coopération entre les différentes administrations. De plus, ils argumentent en faveur d’un appareil législatif qui s’attaquerait directement à l’une des grandes failles du « dark web » : la confiance et le sentiment d’impunité de ses clients.

Pour terminer, il faut rappeler que l’argent blanchi grâce au bitcoin ne représente qu’une petite goutte d’eau dans la grande mare du blanchiment mondial, qui a été estimé par l’ONU en 2009 à 1 600 milliards de dollars.

Par Christophe, le 16.05.2019
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Populaire
A voir