Les canaux de Venise s'éclaircissent et les poissons reviennent

Confinés chez eux depuis le 9 mars dernier, les Italiens tentent de limiter la propagation du coronavirus. Malgré la situation malheureuse que l’Italie est en train de vivre, des effets positifs se font toutefois ressentir au niveau de l’écologie.

Depuis une dizaine de jours, le panorama italien n’est plus du tout le même. Les rues sont désertes. Les habitants et les touristes sont absents du paysage. Mais la diminution des passages et de la pollution redonnent vie à une toute autre forme de population. À Venise, par exemple, l’eau se purifie et rend l’environnement plus accueillant aux espèces animales.

Les eaux s’éclaircissent

Vous connaissez sûrement Venise pour ses jolis canaux et ses balades romantiques en gondoles... Mais vous ne savez peut-être pas que Venise n’a aucun système d'égouts. Les habitants déversent donc leurs eaux usées régulièrement dans les canaux.

Les canaux de Venise

Les canaux s'éclaircissent à Venise

Pourtant, depuis le confinement, les eaux sont devenues limpides. Les gondoles ne circulant plus, les dépôts restent au fond de l’eau et ne troublent plus la surface des canaux. De plus, il n’y a plus de polluants rejetés par les bateaux à moteur. Si vous pouviez voir le Rio dei Fuseri, canal près de la place Saint Marc, vous le verriez actuellement d’un beau bleu-vert.

Les animaux reviennent

Cette eau pure invite les animaux à réinvestir les lieux. Les bateaux étant à l’arrêt, ils laissent leur place aux cygnes. Ceux-ci sont de plus en plus nombreux à se déplacer autour de la ville pour nager où bon leur semble.

Cygnes sur les canaux à Venise

Les animaux reviennent à Venise

Une multitude de petits poissons parcourent à nouveau les canaux. Il est très facile de les voir à l’œil nu grâce à la limpidité de l'eau. L’Italie vit une situation sans précédent, mais la nature nous apporte un peu de positif en reprenant sa place.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans coronavirus
Ailleurs sur le Web
Tendance