Le coronavirus va profiter aux croisières de dernière minute

Le coronavirus va profiter aux croisières de dernière minute
La propagation rapide du virus covid-19 ainsi que les mesures prises par les gouvernements pour stopper la multiplication des cas infectés risquent de compromettre les projets d’escapades

Fermetures des frontières, confinement systématique, mis en quarantaine pour certains cas suspectés, etc. Tous ces bouleversements occasionnés par le coronavirus affectent considérablement les projets de vacances de beaucoup de foyers. Mais à tous ceux qui ne veulent pas céder à la psychose et souhaitent quand même profiter des premiers week-ends du printemps, il est peut-être possible de profiter d’un séjour en croisière de dernière minute.

Profiter des séjours en croisière, est-ce possible ?

Compte tenu de l’évolution pas très souhaitable de la pandémie de Coronavirus, il serait préférable de différer les déplacements à l’étranger ». Voilà ce que le gouvernement a souligné face à cette situation. Cependant, on ne peut que vous comprendre si vous voulez toujours fuir un peu cette panique et cette anxiété pour aller séjourner en mer pendant quelques jours. C’est d’autant plus compréhensible si vous avez réservé votre séjour en croisières depuis plusieurs mois et qu’une telle escapade est justement ce dont vous avez besoin après une année de durs labeurs.

D’ailleurs, il existe certains organismes qui comprennent très bien votre cas et souhaitent vous apporter de l’aide. C’est justement le cas de l’agence de voyages Starcroisieres qui vous donne la possibilité de fuir un peu les problèmes soûlants du quotidien pour vous changer un peu les idées. Si le problème de fermeture de frontière est surtout le principal obstacle qui vous empêche de boucler vos bagages, rappelez-vous que vous n’avez pas besoin de quitter le sol européen pour pouvoir faire de la croisière. Les archipels européens vous accueillent à bras ouverts pour vous donner l’opportunité de sillonner la mer et d’oublier le coronavirus.

De plus, vous n’avez pas des soucis à faire à propos de votre santé, car l’agence a déjà pensé à tout ! D’ailleurs, il s’agit peut-être d’un moyen de vous protéger du coronavirus. Cela vous dirait d’être confiné en pleine mer, dans un bateau de croisière inaccessible par le covid-19 ? Se laisser caresser par la brise marine est un véritable plaisir en ce temps difficile.

La destination est-elle touchée par la pandémie ?

Bien que vous rêviez d’une escapade inédite en pleine mer, il ne faut jamais prendre des risques inutiles sous peine de s’attirer des ennuis. C’est justement pour cette raison que vous devez poser certaines questions avant de boucler vos bagages et d’aller sillonner la mer.

Dans un premier temps, vous devez vous renseigner sur la situation de la destination souhaitée. Est-ce qu’elle est touchée par cette pandémie ? À titre d’information, le nombre de zones affectées par ce virus mortel ne cesse d’augmenter. Selon un chiffre obtenu le 13 mars dernier, environ 127 pays étaient touchés par l’épidémie, sur la tête de liste on trouve la Chine, l’Italie, l’Iran, la Corée du Sud et l’Espagne. Ainsi, oubliez l’idée de partir en voyage dans ces pays, car ce n’est vraiment pas le bon timing.

De ce fait, il est important de vous renseigner sur le nombre de cas et de décès en temps réel des destinations avant de prendre la décision. Ne vous en faites pas, votre agence de voyages ne va jamais organiser un séjour en croisière dans un pays où la situation est incontrôlable. Ainsi, vous pourrez totalement faire confiance à elle. Ici, le but est de ne pas renoncer à ses vacances sans pour autant courir des risques inutiles.

À quels contrôles doit-on s’attendre ?

Avant de boucler votre valise, préparez-vous à toute sorte de contrôles en chemin avant d’arriver à votre destination. En effet, dans l’optique de protéger leur pays et leur population de ce virus, les pays non affectés ou avec des cas très bas de coronavirus sont très exigeants en laissant un étranger franchir leur territoire. Par conséquent, vous devez vous attendre à une fermeture de frontière, durcissement des conditions d’entrées ou dans certains cas, placement systématique en quarantaine.

Alors, si vous prévoyez de passer vos séjours en croisière en Israël, en Singapour ou en encore dans la République tchèque, oubliez ! En effet, ces pays ont fortement fermé leurs frontières notamment à tous les étrangers, peu importe de quel pays ils viennent.  Quant aux États-Unis, ils ont décidé d’interdire l’entrée des voyageurs en provenance dans de l’espace Schengen pendant une période qui est fixée pour 30 jours pour le moment. Ainsi, votre seule option est de miser sur les pays qui continuent de recevoir des voyageurs sous certaines conditions.

Eh oui, même en choisissant des destinations moins affectées par le virus, vous devez vous attendre à plusieurs contrôles pour connaitre votre état de santé. En effet, des barrières sanitaires sont déjà installées dans ces pays et vous ne pourrez pas passer à côté de contrôle de santé. Dans tous les cas, si vous prévoyez de faire votre séjour en croisière avec une agence de voyages, vous n’aurez rien à craindre.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans voyage
Ailleurs sur le Web
Tendance