Nos 7 conseils pour vous réconcilier après une dispute de couple

Nos 7 conseils pour vous réconcilier après une dispute de couple
Les conflits en couple sont inévitables dans votre vie quotidienne. Et dans nos pires moments, une simple petite erreur de communication peut déclencher une dispute à grande échelle.

Mais ce qu'il y a de bien avec les disputes (dans une relation par ailleurs saine), c'est que, aussi frustrant que cela puisse paraître au moment où elles surviennent, si elles sont gérées de la bonne manière, ces disputes peuvent vous rapprocher. En fait, apprendre à naviguer dans le processus d'après-combat peut vous permettre de rebondir plus fort que jamais, à chaque fois.

Découvrez les 7 étapes qui vous aideront à vous retrouver, vous réconcilier et à aller de l'avant après une joute verbale avec votre partenaire.

1. Jouez la carte du 'temps mort'

Essayer de résoudre une dispute alors que vous vous sentez, tous les deux chargés émotionnellement est risqué, et souvent, cause même des dommages supplémentaires.

Pour éviter de faire une surenchère, donnez-vous la permission de vous éloigner, l'un de l'autre, pour vous donner du temps et de l'espace pour respirer. Même quelque chose d'aussi simple que s'éloigner pour prendre un verre d'eau ou pratiquer un exercice de respiration apaisant peut vous aider à rassembler vos pensées et à revenir plus rapidement à un état émotionnellement neutre.

Certains couples trouvent utile de mettre en place un plan pour les disputes - comme un accord selon lequel il est acceptable de quitter une situation tendue, afin d'éviter qu'elle ne s'aggrave. D'autres peuvent prévoir un moment, quelques jours plus tard, pour reprendre la conversation, une fois que les émotions se sont refroidies. L'important est d'attendre que vous soyez à la fois calme et prêt à aborder la question objectivement.

2. Soyez humble et acceptez d’avoir tort

Une fois que vous vous êtes calmés tous les deux, essayez de ne pas vous accrocher à des sentiments de colère et de souffrance. Cela ne fera que vous causer plus de souffrance et risquera de nuire davantage à votre relation. Lorsque le moment sera venu, envisagez donc de présenter des excuses.

Notez que le fait d'être le premier à vous excuser ne signifie pas nécessairement que vous assumez seul la responsabilité de la dispute. Au contraire, s'excuser, c'est reconnaître que vous avez tous deux été blessés. Ainsi, vous montrez à votre partenaire que vous vous souciez de votre relation et que vous êtes toujours là pour lui.

Pour s’excuser, deux solutions s’offrent à vous :

  • Des excuses verbales sur la dispute elle-même ('Je suis désolé d'avoir mal compris ce que tu voulais dire' ou 'Je suis désolé d'avoir abordé le sujet de notre dispute').
  • Une petite invitation à parler sur un autre sujet. Choisissez un sujet de prédilection pour votre partenaire !

Cela peut faire baisser la tension et vous préparer à une conversation de rétablissement plus productive.

3. Écoutez activement le point de vue de votre partenaire et reconnaissez les blessures que vous avez causées

Il arrive si souvent qu'au milieu d'une dispute, nous nous efforçons tellement de faire passer notre point de vue que nous oublions essentiellement le point de vue de l'autre personne.

Lorsque vous êtes tous deux dans un endroit plus rationnel, c'est le moment d'écouter ce que votre partenaire a à dire. Montrez-lui que vous l'écoutez en pratiquant une écoute réfléchie :

  • Essayez de lui répéter ce que vous l'entendez lui dire : Même une simple déclaration comme 'On dirait que tu t'es sentie blessée quand je t'ai parlé' peux permettre de dénouer un moment difficile.
  • Reconnaissez sa douleur : Si vous n'êtes toujours pas d'accord avec le point de vue de l'autre personne, vous pouvez reconnaître sa douleur et son point de vue par une déclaration telle que 'Je suis désolé, de t’avoir fait ressentir cela'.

Bien qu'il puisse être difficile d'entendre votre partenaire parler de votre rôle dans une dispute, ne jouez surtout pas la défense.

4. Partagez votre point de vue - sans pointer du doigt

Lorsque c'est votre tour de partager votre point de vue dans l'argumentation, évitez de vous focaliser sur le blâme, présentez plutôt vos inquiétudes de manière neutre.

Bien que les détails de votre argumentation varient selon la situation, voici quelques conseils pour partager votre point de vue de manière à éviter les reproches :

Évitez de commencer une déclaration par 'tu / toujours'. Au lieu de dire, par exemple, 'Tu laisses toujours la cuisine dans cet état', essayez de dire 'j'ai eu une semaine très stressante au travail et j'aimerais rentrer à la maison avec une cuisine propre. Pourrais-tu mettre la vaisselle dans le lave-vaisselle ?'

Commencez les déclarations par 'je', pas 'tu'. Les déclarations 'tu' - telles que 'tu ne fais que dépenser sans penser aux répercussions financières' impliquent une accusation et déclenchent souvent une réaction défensive. Réduisez le jeu des reproches en les transformant en 'Je', comme 'Je deviens nerveux quand je vois de grosses dépenses que je ne reconnais pas sur nos comptes ; je veux m'assurer que nous sommes tous les deux sur la même longueur d'onde en matière d'épargne'.

 

5. Lorsque les choses se seront définitivement calmées, revenez à la racine du problème

Une fois que vous êtes tous les deux revenus à un état plus calme, essayez de découvrir ce qui s’est vraiment passé et qui vous a rendus si irritable.

Par exemple, si c'est une dispute à propos de la vaisselle, est-ce vraiment à propos de la vaisselle ? Ou s'agit-il d'un ressentiment sous-jacent que vous ressentez parce qu'il semble que vous assumiez une part disproportionnée des tâches ménagères ? Peut-être cela va-t-il encore plus loin, en vous rappelant la dynamique relationnelle de vos parents que vous craignez d'imiter.

6. Travailler ensemble pour trouver des solutions

Une fois que vous vous serez tous les deux donné l'espace nécessaire pour exprimer vos préoccupations respectives, et que vous vous sentirez entendus et compris par l'autre, essayez de travailler ensemble pour trouver une solution efficace.

Prenez par exemple la question de la jalousie. Si vous ne vous sentez pas en sécurité dans votre relation et que vous vous inquiétez de la 'menace' que les autres représentent pour vous, vous pouvez commencer à reconnaître en vous un comportement de contrôle. Vous pouvez toujours vouloir que votre partenaire soit seul, ou vous attendre à ce qu'il vous traite avec une attention particulière dans un environnement de groupe (et être frustré lorsqu'il ne répond pas à ces attentes).

Bien que ces schémas ne disparaissent pas du jour au lendemain, il existe de petits gestes que vous ou votre partenaire pouvez faire pour que l'autre se sente plus en sécurité, par exemple en montrant plus d'affection en portant un bracelet de couple.

Parfois, la communication et le travail en équipe peuvent permettre de relâcher l'emprise qu'une insécurité (telle que la jalousie) exerce sur vous. 

7. Si vous continuez à avoir la même dispute, ou si vous avez des difficultés à trouver une solution, envisagez de faire appel à un conseiller en couple

Si vous et votre partenaire avez du mal à trouver des solutions mutuellement acceptables, vous risquez de commencer à vous disputer plus fréquemment. 

Que vous vous disputiez sans cesse sur les mêmes problèmes ou sur de nouveaux problèmes que vous ne pouvez les résoudre, vous voudrez peut-être demander une aide extérieure.

Consulter un conseiller de couple peut vous aider à mieux comprendre les pensées et les sentiments de l'autre, à identifier les moyens de vous pousser mutuellement à bout et à acquérir des compétences pour résoudre les problèmes.

La guérison de votre relation à la suite d'une dispute peut prendre du temps, de la persévérance et de la patience. En communiquant et en résolvant les problèmes ensemble, il est possible de surmonter la douleur et la souffrance. Vous pouvez mieux vous comprendre, renforcer votre relation et découvrir une solution qui peut fonctionner pour vous deux.

N'oubliez pas qu'il est tout à fait normal que les partenaires se disputent parfois. Mais il est tout aussi important de reconnaître quand le schéma devient malsain ou nuisible, et de demander l'aide d'un professionnel quand vous en avez besoin

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans lifestyle
Ailleurs sur le Web
Tendance