Accueil > Insolite

Ses collègues lui offrent 350 RTT pour qu'il s'occupe de sa fille cancéreuse

Ses collègues lui offrent 350 RTT pour qu'il s'occupe de sa fille cancéreuse
Un père de famille s'est vu offrir 350 jours de RTT par ses collègues pour s'occuper de sa fille de 5 ans atteinte d'un cancer du rein.

Le bien-être d’un enfant est ce qui compte le plus pour ses parents. Lorsque la petite Naëlle, 5 ans aujourd’hui, se fait diagnostiquer au cours de l’année dernière un cancer du rein, la nouvelle est difficile à encaisser pour son père et sa mère, Jonathan et Marine Dupré. Pourtant, bien décidés à faire face à cette terrible maladie qui frappe leur petite fille, ils enchaînent les rendez-vous médicaux : après l’ablation d’une énorme tumeur de 13 centimètres, la fillette a ainsi dû embrayer sur une série de 31 semaines à subir une chimiothérapie féroce.

Des collègues solidaires

Le problème est que Jonathan, en tant qu’employé pour la verrerie Pochet du Courval dans la Somme, est rapidement tombé à court de jours de congés, à force d’accompagner la petite Naëlle à ses différentes séances de chimiothérapie et autres examens divers. Devant le désespoir de ce jeune père de famille, tous ses collègues se sont mobilisés, et on décidé de lui offrir un total de 350 RTT (reprise temps de travail), de quoi rester auprès de sa fille pendant toute une année sans avoir à craindre un éventuel licenciement ou une perte d’argent colossale, son salaire étant essentiel pour assurer les meilleures soins à l’enfant.

Visiblement très apprécié au sein de son entreprise, Jonathan Dupré a pu compter sur le soutien de ses collègues : « Mon chef d’atelier a compris nos difficultés. Il a alors eu l’idée de collecter des jours de repos auprès de mes collègues. Il m’a parlé de la loi du 9 mai 2014 qui permet le don de jours de repos ou de vacances quand on a un enfant malade. Nous avons pris rendez-vous avec la direction des ressources humaines de l’entreprise qui a accepté l’idée », raconte le père de famille au Réveil de Neufchâtel. La mobilisation générale de l’entreprise a permis au jeune homme de récolter 350 RTT, de quoi le soulager d’un sacré poids !

La mobilisation porte ses fruits

Il va sans dire que Jonathan Dupré a largement profité de ses RTT pour rester auprès de sa fille au cours de ces épreuves difficiles. Même la petite Naëlle semble consciente de la gentillesse dont ont fait preuve tous les collègues de son père, et affirme : « Je suis très contente que papa reste à la maison avec moi ». La fillette est actuellement en phase de rémission et semble sur le bon chemin en ce qui concerne une guérison définitive. Elle a même repris l’école depuis la rentrée de septembre, et peut désormais croquer la vie à pleines dents après une année particulièrement mouvementée !

Par Isabelle, le 13.09.2018
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire