Une femme enceinte lutte contre le coronavirus pour sauver son bébé

Une femme enceinte lutte contre le coronavirus pour sauver son bébé
Une femme anglaise de 39 ans qui est atteinte du Covid-19 souffre de détresse respiratoire. La mauvaise nouvelle est qu’elle attend son quatrième enfant. Sur son lit d’hôpital, elle interpelle les concitoyens à rester à la maison.

Depuis quelques jours, l’Angleterre est devenue un foyer du virus Covid-19. Les personnes infectées commencent à devenir nombreuses. Sachant que, le Premier ministre anglais Boris Johnson avait même été contaminé par le coronavirus ainsi que quelques-uns de ses ministres.

En fait, les Anglais ont été pris de cours par la maladie malgré une menace persistante. Parmi les personnes infectées par le coronavirus, une femme de 39 ans a partagé une vidéo émouvante sur Facebook. Elle s’appelle Karen Mannering. La mauvaise nouvelle est qu’elle va accoucher de son quatrième enfant dans quelques semaines.

Lutter contre le coronavirus pour son bébé

Malgré la maladie, elle continue de se battre pour sa vie et celle de son enfant. Vous devez savoir qu’elle est déjà la mère de 3 enfants. Son quatrième enfant est prévu naitre dans quelques semaines. Du fait que l’enfant dans son ventre est de 26 semaines.

Pour son état de santé, la mère de 39 ans a désormais atteint le stade de l’infection pulmonaire. Ainsi, elle commence à éprouver des difficultés respiratoires à cause du manque d’oxygène dans le sang.

Elle envoie un message clair

Sous oxygène artificiel, elle diffuse une vidéo sur son lit d’hôpital sommant ses concitoyens à rester à la maison. Sachant que les Anglais sont encore nombreux à sortir de leurs domiciles pour profiter du beau temps.

Elle a même lancé un message clair qui demande aux habitants de Kent de rester à la maison pour protéger les personnes fragiles. La vidéo a été largement suivie sur Facebook avec plus de 10 000 partages et 3000 commentaires. Tout reste à savoir si les concitoyens suivraient les recommandations de la mère de famille.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans coronavirus
Ailleurs sur le Web
Tendance