Accueil > Cinema

Un inédit de Walt Disney refait surface 87 ans après sa sortie

Un inédit de Walt Disney refait surface 87 ans après sa sortie
Depuis 1928, un Walt Disney de 6 minutes avait été égaré. Enfin retrouvé, il sera bientôt diffusé à Londres lors d'une première mondiale.

Bonne nouvelle pour les amateurs de dessins animés et de Walt Disney, les archives de l’Institut du film britannique (British Film Institute ou BFI) ont récemment remis la main sur un court métrage signé de la main du grand Walt Disney en personne et intitulé « Sleigh Bells » (« Clochettes de traîneau » pour les francophones). Cette redécouverte est une surprise inattendue pour le monde du cinéma car ce petit film de 6 minutes n’avait plus été visionné depuis 1928, année où la bobine avait été égarée.

Les aventures d' »Oswald le lapin veinard »

Sur ce petit film court, on peut suivre les aventures du tout premier personnage inventé par Walt Diney: ‘ »Oswald, le lapin veinard », ancêtre du célèbre Mickey Mouse. Le lapin Oswald fut en effet créé en 1927 par Walt Disney et Ub Iwerks pour les studios Universal et il était particulièrement « aimé pour sa personnalité malicieuse et rebelle » comme l’explique le BFI. Malheureusement, des différends contractuels entre les auteurs et les studios auront rapidement eu raison du lapin Oswald qui a laissé sa place à Mickey.

Une première rediffusion mondiale à Londres

Cette nouvelle trouvaille, faite par pur hasard par un chercheur qui fouinait dans le catalogue en ligne des archives du BFI, permet ainsi à Oswald de refaire parler de lui. Le court-métrage, qui a été restauré avec l’aide précieuse des studios d’animation Disney, sera en effet diffusé à Londres lors d’une première mondiale le 12 décembre prochain, soit 87 années après sa création. Robin Baker, membre du BFI, espère ainsi que le public sera au rendez-vous et redécouvrira avec plaisir « la vitalité et l’imagination » des premières années du grand Walt Disney. Andrew Millstein, actuel président des studios Disney, estime, lui, qu’il pourrait y avoir encore d’autres films d’animation perdus et donc à redécouvrir puisqu’il a indiqué que « les courts-métrages Oswald sont une partie importante de l’histoire de nos studios, et nous travaillons dans le monde entier à rechercher les titres manquants, avec des fonds cinématographiques et des collectionneurs privés ».

Par Quentin, le 09.11.2015
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire