Où devez-vous placer votre détecteur de fumée pour qu'il soit efficace ?

Où devez-vous placer votre détecteur de fumée pour qu'il soit efficace ?
Les accidents peuvent arriver tout comme un incendie domestique. Pour éviter ce genre de problème, prendre certaines précautions risque de ne pas suffire.

Quelques fois, il vaut mieux installer un détecteur de fumée pour nous prévenir de la situation et pour y remédier rapidement. Cependant, l’emplacement de ce matériel de sécurité ne se fait pas à légère pour maximiser l’efficacité de l’appareil.

Qu’est-ce qu’un DAAF ?

L’acronyme DAAF représente le Détecteur et Avertissement Autonome de Fumée. Il s’agit d’un dispositif qui anticipe la possibilité de formation ou de propagation d’un incendie dans un bâtiment. Aujourd’hui, l’installation de ce matériel est maintenant obligatoire en France pour tous les foyers.

C’est un équipement très utile qui signale les résidents dès l’instant où l’appareil sent la présence de fumée dans une pièce. Par ailleurs, en cas d’accident, cet élément peut jouer en sa faveur auprès des assurances.

Comment fonctionne le DAAF ?

Pour dénicher les signes avant-coureurs d’un incendie, le système scrute l’air ambiant d’une chambre à un intervalle donné pour chercher les particules en question. Pour cela, il utilise un rayon lumineux pour traverser l’atmosphère afin de vérifier les perturbations possibles et ces traces évidemment.

Quand l’air reste pur, aucune anomalie n’est détectée. Dans le cas contraire, il déclenche tout de suite un signal sonore pour avertir les résidents du bâtiment. Certains modèles sont associés avec un système d’alarme pour augmenter l’efficacité de l’équipement.

Où placer un détecteur de fumée ?

Il existe quelques principes pour l’installation d’un détecteur de fumée. Bien entendu, la zone idéale pour cela reste celle en hauteur puisque les particules avant-coureur d’un incendie ont toujours tendance à prendre de l’altitude. L’emplacement du DAAF est conseillé sur le mur à quelques centimètres du plafond pour recueillir efficacement les données dans la pièce.

Toutefois, la position du coin entre ces deux éléments n’est pas recommandée. Cela risque en effet d’altérer ou de retarder la détection du danger. Il faut aussi éviter les pièces humides telles que la cuisine ou la douche par exemple. Ces zones peuvent présenter beaucoup de vapeurs d’eau qui peuvent être interprétées comme de la fumée.

De ce fait, pour plus d’efficacité, il vaut mieux privilégier les chambres à coucher, les endroits fortement habités et leurs pièces voisines. En effet, le monoxyde de carbone dégagé lors d’un incendie s’avère être plus mortel que l’incident en lui-même.

Ainsi, en plaçant son DAAF dans ces périphéries, il est possible de se faire avertir plus rapidement et d’avoir une chance d’échapper à la tragédie. Le couloir est également recommandé. Cela permet de prévenir plusieurs zones en même temps si le cas se présentait. Cependant, la mise en place d’un système de réseau reste la meilleure solution.

Quelles précautions ?

Comme le détecteur de fumée est un équipement de sécurité très important, il faut donc s’assurer que celui-ci respecte les normes en vigueur. Que cela soit pour l’achat d’un détecteur de fumée ou pour pourvoir faire son installation, il vaut mieux alors toujours faire appel à un professionnel pour éviter tout problème ou des complications.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans astuce
Ailleurs sur le Web
Tendance