En Ecosse les protections hygiéniques sont maintenant gratuites

Le parlement écossais a tranché en faveur de la gratuité des protections périodiques. Une nouvelle qui ravira la gent féminine. Mais cela ne concerne que la Grande-Bretagne, et le reste du monde devra encore attendre.

Ce mardi 25 février aura été une journée à marquer d'une pierre blanche. 112 députés ont voté une loi pour rendre gratuites les protections périodiques pour toutes les femmes. Cette loi a été proposée par le député Monica Lenon qui estime que les menstruations devraient être abordées et qu'elles ne devaient pas constituer un sujet tabou.

Protections hygiéniques gratuites

Parmi les 112 députés, aucun n'a désapprouvé la proposition de loi. La deuxième étape est donc la formulation des amendements qui se fera très bientôt. Cette mesure coûterait à l'État britannique plus de 24 millions de livres. Une étude récemment menée en Grande-Bretagne montre que durant toute une vie, une femme dépenserait 21 500 euros pour l'achat de serviettes hygiéniques ou de tampons.

À cette somme s'ajoute le prix des sous-vêtements et des consultations médicales. Une somme astronomique direz-vous, mais c'est pour toutes les femmes un achat obligatoire. Ce n'est pas tout, l'étude montre aussi que 1,7 million de femmes dans le monde n'ont pas les moyens d'acheter des protections hygiéniques et 39 % n'en utilisent pas.

Des chiffres alarmants qui mettent en évidence la gravité de la situation. Le député britannique rajoute en disant que toutes les femmes devraient avoir accès aux protections périodiques. Ces dispositifs seront disponibles dans des lieux spécifiques à savoir des centres médicaux, des pharmacies, des clubs de jeunesses, etc.

Protections hygiéniques

Rappelons qu'en 2018, la première phase de cette loi a été enclenchée. Elle prévoyait la gratuité des serviettes et des tampons dans les universités et les écoles. Pour le reste du monde, c'est encore une tout autre histoire, car aujourd'hui, le sujet des règles est encore universel.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans actualite
Ailleurs sur le Web
Tendance