Ce que vous pouvez faire dès maintenant contre le coronavirus

La prévention de la propagation d'une épidémie nécessite un effort mondial massif, mais voici les étapes que chacun peut prendre.

Au cours de la semaine dernière, le nombre de cas confirmés d'infection au coronavirus a plus que doublé, voir la carte de propagation du coronavirus. Il est devenu évident que les chiffres précédents étaient faibles, en partie parce que nous ne faisions pas de tests de dépistage. Nous savons maintenant qu'il y a eu une propagation communautaire continue, mais nous ne savons pas dans quelle mesure. Par contre ce qui est sur c'est qu'il n'y a pas besoin d'euthanasier les animaux de compagnie, car ils ne transmettent pas le virus.

Pour l'instant, la vie continue pour la plupart des gens, mais avec plus d'alertes et d'incertitudes sur ce qu'il faut faire. Il faut espérer que le virus frappera diverses régions par vagues, diffusant la maladie sur une plus longue période, afin que les gens puissent être soignés et que la société reste fonctionnelle. Un scénario moins souhaitable serait que trop de personnes dans une zone donnée soient malades et aient besoin de soins médicaux. Dans ce cas, les villes pourraient se mettre en mode d'arrêt pour bloquer la propagation du virus, ce qui perturberait l'économie et la vie quotidienne.

Comment faire pour lutter contre le coronavirus

De nombreux conseils circulent, bons ou mauvais. Une grande partie de ce qui suit n'est pas original, il ne faut pas se fier aux conseils de santé que personne d'autre ne donne et il faut garder à l'esprit que toute orientation peut et doit changer au fur et à mesure que la situation évolue, et que les services de santé locaux et les médecins peuvent avoir besoin d'adapter les recommandations à des scénarios spécifiques. Cela dit, voici les mesures préventives que les gens envisagent actuellement.

Utiliser un désinfectant pour les mains

Cela fonctionne. Utilisez-le souvent. Assurez-vous qu'il est à base d'alcool. Il existe des produits 'naturels' conçus pour être moins desséchants pour vos mains. Ces produits ne fonctionnent pas.

Se laver les mains

C'est toujours important, mais surtout maintenant. Lavez-vous les mains pendant 20 secondes, régulièrement. Notez que le savon fonctionne idéalement en combinaison avec le frottement et la chaleur, mais l'eau froide est bien plus efficace que rien. Vous n'avez pas besoin de savon antibactérien, le coronavirus est un virus, pas une bactérie. Vous puvez aussi utiliser un gel hydroalcoolique sur vos mains afin de bien les désinfecter.

Se laver les main contre le coronavirus

Serrer la main

Ce n'est pas une pratique clairement menaçante, et le toucher physique a sa propre valeur à prendre en compte, tout comme les gestes de respect. Mais j'ai été un défenseur des formes alternatives de salutations telles que les coups de poing pendant des années, et cette épidémie ne change rien à cela.

Toucher votre visage

Éviter de se toucher le visage est une très bonne idée et serait très efficace pour lutter contre le coronavirus, mais malheureusement personne ne va s'arrêter de se toucher le visage car on le fait le plus souvent sans faire attention.

Utilisation des salles de bain

Voici une suggestion non prouvée de ma part qui transcende cette épidémie particulière : Tous les espaces commerciaux et publics devraient pas fermer la porte de leur salle de bain, afin de pousser sur la sortie plutôt que sur l'entrée. Si les codes de construction ou d'autres codes de sécurité l'interdisent, installez une tirette pour les pieds. Si rien de tout cela n'est possible, mettez au moins la poubelle pour les essuie-tout à l'extérieur de la porte afin que chacun puisse utiliser un essuie-tout pour toucher la poignée.

Désinfection des surfaces communes

Le point essentiel de toute l'attention portée au lavage des mains est qu'il est peu probable que vous attrapiez le virus d'une personne qui tousse ou éternue directement dans votre visage. Vous avez beaucoup plus de chances d'attraper le virus en touchant un objet que quelqu'un d'autre a touché après avoir toussé dans sa main. Cela peut être en partie évité en désinfectant les surfaces.

Nettoyer les téléphones

Celui-ci mérite une attention particulière car les écrans de téléphone sont peut-être la surface que nous touchons le plus. D'autres coronavirus similaires sont connus pour vivre sur du verre jusqu'à quatre jours. Si vous avez touché votre téléphone avec des mains infectées par un virus, que vous avez fait un beau travail en vous lavant les mains, et que vous touchez à nouveau votre téléphone, vous venez peut-être de vous recontaminer. Je ne vous suggère pas de nettoyer constamment votre téléphone. Le Centre de contrôle et de prévention des maladies recommande actuellement de le faire une fois par jour.

Le port de masques

Les masques semblent logiques comme mesures préventives car la maladie se propage par des gouttelettes respiratoires, qui peuvent se déplacer simplement en respirant mais se répartissent surtout dans les panaches de la toux ou des éternuements. Si vous êtes malade et que vous devez quitter votre domicile pour une raison quelconque, l'idéal serait de porter un masque chirurgical. Mais même cette précaution est loin d'être parfaite, elle équivaut à éternuer dans le coude au lieu de se retrouver directement dans le visage de quelqu'un. Vous êtes toujours contagieux et vous devez vous comporter en conséquence. L'Organisation mondiale de la santé a publié des recommandations sur les circonstances dans lesquelles les civils devraient porter un masque. Mais le stockage prive également d'autres personnes qui auraient pu avoir besoin de suivre ces directives.

Masque contre le coronavirus

Stocker des masques

Cette semaine, le chirurgien général américain, Jerome Adams, a exhorté les Américains à cesser d'acheter des masques. Il s'agit d'une question de pénurie, si le pire des scénarios devait se produire. Dans un monde idéal, les personnes qui vivent avec d'autres personnes auraient des masques sous la main lorsque quelqu'un dans la maison tombe malade, et ils pourraient aider à empêcher la propagation de la maladie de près. Mais ce n'est pas un monde idéal, et les masques sont nécessaires pour les personnes qui sont le plus à risque. Lorsque les médecins, les infirmières et les premiers intervenants ne peuvent pas travailler, de nouvelles crises se présentent.

Stockage de nourriture

Cela s'applique principalement aux personnes vivant dans des régions éloignées où l'unique épicerie de la ville pourrait fermer. Il serait préférable de fermer le magasin plutôt que de faire venir les employés malades au travail. Dans ces régions, il est toujours conseillé de disposer d'un approvisionnement alimentaire à court terme (pour toute catastrophe naturelle), et il serait juste de traiter de la même manière. Ailleurs, les chaînes d'approvisionnement pourraient être menacées, obligeant certains expéditeurs ou épiciers à fermer temporairement et certains aliments à se raréfier dans certaines régions, mais rien de tout cela ne justifie la constitution de stocks.

Stockage de médicaments sur ordonnance

La plupart des médicaments délivrés sur ordonnance sont fabriqués en Chine, dont la propre épidémie a suscité des inquiétudes quant aux chaînes d'approvisionnement en médicaments. Jusqu'à présent, les approvisionnements n'ont pas été interrompus et la Chine fait état d'un déclin de la propagation du virus. Comme pour les aliments, cependant, toute personne ayant une ordonnance vitale et vivant dans un endroit dont l'accès serait affecté par la fermeture d'une seule pharmacie locale ou d'un système de transport public, par exemple, devrait toujours disposer d'un petit stock pour les urgences. Les prestataires de soins de santé devraient contribuer à garantir cette situation.

Ne pas voyager

Il est toujours conseillé d'éviter de voyager si vous êtes malade. Mais aucune directive sur le séjour à domicile n'est viable pendant de longues périodes, et les événements urgents de la vie se superposeront à cette épidémie. Les conseils à ce sujet seront donc ciblés, et idéalement informés par un dépistage et des tests faciles qui pourront indiquer aux personnes atteintes si elles peuvent prendre l'avion ou si elles doivent se mettre en quarantaine d'urgence.

Rester chez soi

Il s'agit d'une directive extrêmement imparfaite, car le travail et les autres obligations de tant de personnes la rendent impossible. Mais aucune recommandation n'est parfaite ou universellement applicable. Et les Américains ont prouvé, saison de grippe après saison de grippe, que de nombreux lieux de travail ne sont pas assez accommodants pour rester à la maison. Si les lieux de travail ne sont pas accueillants, les entreprises risquent de souffrir encore plus à long terme, si davantage de mesures de fermeture sont prises.

Soins médicaux

C'est peut-être la question la plus cruciale : Quand les symptômes du coronavirus méritent-ils l'attention ? La plupart des gens ne sont pas habitués à demander des soins ou des tests lorsqu'ils ont une légère toux ou un écoulement nasal. J'espère que, dans les jours et les semaines à venir, les responsables partageront des directives claires sur la manière et le moment exacts de se faire soigner au début de l'évolution de la maladie. Les mesures d'endiguement de la Chine dépendent de la détection précoce qui permet d'isoler les personnes au début de leur stade infectieux. Mais nous ne pouvons pas laisser tous ceux qui toussent et reniflent se précipiter chez le médecin.

Être consciencieux

Quelle que soit votre position, il y a des gens qui risquent de perdre beaucoup plus que vous s'ils tombent malades. Quelle que soit votre inquiétude, il y a des gens qui sont plus inquiets que vous. Faites attention à eux et veillez à ce que chacun prenne ces mesures de base et ne panique pas. Les sociétés s'effondrent lorsque les gens se craignent les uns les autres comme de simples distributeurs bipèdes d'agents infectieux. Voyez les gens comme des alliés dans ce moment unique d'incertitude.

Pour conclure

Tout le monde peut contribuer aux efforts visant à empêcher que cela ne se produise. Les comportements individuels sont importants et la population la plus susceptible de survivre à une infection sont les jeunes et les personnes en bonne santé doivent peut-être accorder la plus grande attention aux mesures préventives. Ce sont ces personnes qui vont propager la maladie tout en croyant qu'elles n'ont qu'un rhume. Elles peuvent infecter les personnes âgées, ou les personnes atteintes de maladies chroniques ou de troubles immunitaires, qui ont moins de chances de survivre.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans coronavirus
Ailleurs sur le Web
Tendance