Un prêtre de 72 ans meurt après laissé son respirateur à un jeune

Suscitant de vives émotions, l'histoire du prêtre de 72 ans Giuseppe Berardelli a fait rapidement le tour du monde.

En Italie, ce vieux prêtre atteint du coronavirus a sacrifié sa vie en donnant son respirateur à un patient plus jeune contaminé par le Covid-19. Ce geste salvateur émeut plus d'un en Italie qui compte actuellement d'énormes victimes.

Un énorme sacrifice de la part d'un prêtre

Tellement respecté et aimé, Giuseppe Berardelli était un dévoué ecclésiaste qui a passé sa vie en officiant dans la commune de Casisgno tout près de Bergame. Fortement touchée par la pandémie du Covid-19, cette région compte beaucoup de victimes dont le prêtre. Ce dernier a développé une forme sévère de la maladie.

Giuseppe Berardelli

Giuseppe Berardelli

Alors que la plupart des hôpitaux dans certaines régions italiennes de Lombardie débordent de malades et commencent à perdre le contrôle à cause de l'afflux des patients, les paroissiens dans l’église du père Berardelli ont essayé de trouver une solution pour lui acheter une assistance respiratoire.

Pourtant, avant qu'il perde conscience, le religieux Berardelli a pris une ultime décision, celle d'offrir son respirateur à un malade plus jeune. Et cela, en dépit du fait que lui aussi en avait besoin largement afin de rester en vie. Plein d'humanisme, ce sacrifice fait preuve d'une immense charité qui a attisé des réactions marquantes en Italie où la région catholique est extrêmement concentrée.

Comme le père James Martin, vous direz sûrement que grâce à ce geste si généreux, le père Berardelli peut être considéré comme un martyr de la charité. James Martin, rédacteur en chef de la revue America a aussi précisé que le sacrifice fait par le prêtre est semblable à l'histoire du religieux polonais Maximilien Kolbe qui a été béatifié en 1982 par Jean-Paul II. Après avoir été confiné à Auschwitz, il s’est sacrifié volontairement en prenant la place d'un père de famille.

Toujours dans ce contexte, James Martin a affirmé via un tweet que le prêtre Giuseppe Berardelli peut être regardé comme le grand patron des victimes du coronavirus et ceux qui en prennent soin.

Les prêtres italiens et leur courage

À ce jour, pas moins de 30 prêtres sont décédés suite à la pandémie du Covid-19 en Italie. Avec 16 décès, le diocèse dans la ville de Bergame est le plus touché. Néanmoins, cela n'empêche pas les hommes d'Église de se joindre aux médecins pour lutter contre la pandémie du Coronavirus. Malheureusement par la même occasion, certains d'entre eux ont été contaminés par le virus Covid-19. Oserez-vous faire de même ?

Le lundi 23 mars, 601 décès complémentaires sont comptabilisés en 24 heures en Italie. Bien que ce bilan soit élevé, il est en légère baisse depuis déjà deux jours.

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
Facebook
Whatsapp
Twitter
Pinterest
Plus dans coronavirus
Ailleurs sur le Web
Tendance