Accueil > Insolite

Alors qu'elle soigne un jeune cerf depuis 2 ans, l'État veut le tuer

Alors qu'elle soigne un jeune cerf depuis 2 ans, l'État veut le tuer
Une américaine a recueilli un jeune cerf depuis deux ans et s'occupe parfaitement de lui. Malheureusement, l'État est venu tout chambouler.

C’est une histoire pour le moins dérangeante qui agite le net depuis quelques jours. En effet, une américaine nommée Jodi Proger a recueilli il y a deux ans un jeune cerf qui risquait de mourir seul s’il était restée dans la nature. Après ces deux années de vie commune à partager de nombreux instants de bonheur, l’intervention toute récente d’un policier au domicile de Jodi Proger a tout chamboulé : en apercevant l’animal, l’officier a affirmé qu’elle ne pouvait pas le garder chez elle, et a donc appelé sa hiérarchie a faire quelque chose. Aujourd’hui, la seule « solution » qu’a trouvé l’État pour appliquer la loi, c’est de fusiller l’animal. Mais Jodi Proger ne compte pas se laisser faire !

Une rencontre pour le moins tragique


Il y a deux ans, alors que Jodi Proger rentre à son domicile de nuit, elle voit la voiture devant elle qui percute une biche de plein fouet, et poursuit sa route sans s’arrêter. En passant à côté de l’animal, mort sur le coup, Jodi continue sa route, attristé par ce qu’il vient de se passer. Puis, en jetant un bref coup d’œil dans son rétroviseur, elle aperçoit un faon qui tourne autour du cadavre, complètement désorienté. C’est là qu’elle décide de prendre les choses en main : elle recule, s’arrête à la hauteur du petit, et l’emmène avec elle, celui-ci étant encore tétanisé par ce qui vient de se passer. Depuis lors, le faon est devenu un jeune cerf baptisé Wheezer, et partage le quotidien de Jodi et sa famille, qui vivent dans une ferme au milieu de 20 000 mètres carré de terrain !

Une pétition pour sauver Wheezer


Malheureusement, tous les instants de bonheur partagés entre Wheezer et la famille de Jodi risquent d’être brutalement gâchés par l’État, qui souhaite mettre à mort l’animal. Un policier a en effet vu l’animal, et refuse que des particuliers puissent s’occuper d’un animal sauvage sans une dérogation spéciale. Des responsables du ministère sont même venus jusqu’à la ferme pour enlever l’animal à son foyer, sans mettre leur menace à exécution… pour le moment. La seule solution qu’a trouvé Jodi, c’est lancer une pétition pour sauver l’animal qui, espérons-le, trouvera assez de signatures pour que la jeune femme puisse avoir une dérogation afin de continuer à s’occuper de Wheezer. N’hésitez pas à partager l’info, il reste encore quelques milliers de signatures à obtenir !

Par Sofie, le 28.09.2015
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire