Accueil > Sante

Remèdes naturels pour soigner les crises d'angoisse et le stress facilement

Remèdes naturels pour soigner  les crises d'angoisse et le stress facilement
Des milliers de personnes sont sujettes aux crises d'angoisse. Stress, panique, anxiété… autant d'états d'âme qui ruinent la santé des hommes et des femmes et que le moindre incident peut déclencher à tout moment.

Argent, santé, travail, famille, amour… Les battements du cœur se font plus pressants, la tension monte, l’adrénaline se fait ressentir et les gouttes de sueur se font sentir… Les crises d’angoisse atteignent, chez certains individus, un point de non-retour, une situation difficilement gérable.

Remèdes naturels contre le stress

Plutôt que de vous précipiter chez le médecin, essayer plutôt de misez sur des remèdes naturels qui ne requièrent aucun traitement médicamenteux pour soigner vos crises d'angoisse et votre stress.

La camomille

Vous sentez la tension monter ? Une tasse de camomille vous aidera certainement à vous calmer. Certaines composantes de la camomille atteignent, au niveau du cerveau, les mêmes récepteurs que des médicaments comme le Valium, par exemple.

Pour prévenir l’angoisse, vous pouvez également prendre la camomille en tant que supplément en extrait sec, c’est-à-dire en capsules ou en comprimés. Une dose de 50 à 300 mg, à raison de trois prises par jour, est indiquée pour les états d’angoisse réguliers. Dans le commerce, il est possible de trouver des extraits normalisés à 1,2% d’apigénine. Une étude américaine conduite sur des patients souffrant de troubles de l’anxiété a révélé qu’une prise de suppléments de camomille pendant 8 semaines ont présenté une diminution significative des symptômes, par rapport aux patients prenant un placebo.

La L-théanine (thé vert)

L’histoire veut qu’au Japon, les moines bouddhistes pouvaient méditer pendant des heures durant, tout en étant à la fois éveillés et détendus. Selon des scientifiques américains, l’une des raisons de cet état de détente est liée à la présence d’un acide aminé dans leur thé vert : la L-théanine.

Les études montrent que la L-théanine contribue à freiner l’augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle et qu’elle réduit l’anxiété. Des sujets prenant 200 milligrammes de L-théanine se montrent ainsi plus détendus et plus concentrés.
A noter que pour obtenir un montant suffisant de L-théanine et buvant du thé vert, il faut en ingérer entre 5 et 20… Une raison probablement suffisante pour se tourner vers les comprimés de L-théanine, plus faciles à absorber.

Le houblon

Bien entendu, tout le monde connaît l’usage du houblon dans la fabrication de la bière. Néanmoins, ce n’est pas dans cette boisson que l’on retrouve les effets tranquillisants du houblon amer. Le composé sédatif du houblon est une huile volatile que l’on retrouve dans les extraits et les teintures, ainsi qu’en aromathérapie.

Le houblon est particulièrement amer et c’est pourquoi il est intéressant de le combiner à de la camomille ou de la menthe, lorsqu’il est bu sous forme de thé. Favorisant le sommeil, il peut également être associé à de la valériane.
A noter que, si vous prenez des tranquillisants médicaux, il convient de vous renseigner auprès de votre médecin quant à l’utilisation de plantes sédatives.

La valériane

Alors que certains suppléments à base de plantes réduisent l’anxiété sans entraîner des effets de somnolence, d’autres sont à placer dans la catégorie des sédatifs. C’est notamment le cas pour la valériane. Cette plante contient des composés sédatifs et, d’ailleurs, elle est officiellement utilisée en Allemagne dans le traitement des troubles du sommeil.

La valériane a une odeur peu engageante. De ce fait, beaucoup de personnes l’utilisent sous forme de capsules ou de teinture, plutôt que sous forme de thé. Souvent associée à d’autres plantes sédatives comme le houblon, la camomille et la mélisse, la valériane est particulièrement efficace lorsqu’elle est prise avant le coucher.

La mélisse officinale (citronnelle)

La mélisse officinale est utilisée depuis les temps anciens pour combattre le stress et l’anxiété. Une étude menée sur des sujets présentant des troubles du sommeil montre que la prise de 600 mg de mélisse officinale a des effets calmants, par rapport à un autre groupe d’individus ayant pris un placebo. 

Même si la mélisse officinale ne présente aucun danger particulier, le fait d’en prendre plus que nécessaire peut augmenter l’anxiété. Il convient donc de s’assurer de suivre les indications préconisées et la posologie recommandée. Souvent associée à d’autres plantes calmantes, comme le houblon, la camomille ou la valériane, la mélisse officinale est très efficace pour combattre le stress et l’anxiété.

La passiflore

Son nom peut porter à confusion : ce n’est pas l’amour que la passiflore fait naître, mais bien le sommeil ! Plante sédative à part entière, la passiflore est officiellement utilisée en Allemagne pour traiter l’agitation nerveuse. Certaines études montrent qu’elle permet de réduire les symptômes d’anxiété, au même titre que certains médicaments sur ordonnance. Elle permet également de combattre l’insomnie.

Comme pour d’autres plantes calmantes ou sédatives, veillez à ne pas associer les prises de passiflore à d’autres médicaments. Par ailleurs, attention de ne pas utiliser plus d’une plante sédative à la fois et limitez votre consommation à une période d’un mois maximum.

La lavande

L’arôme enivrant de la lavande a de nombreux atouts. Jouant un effet sur les émotions, il diminue l’anxiété. Il n’est pas rare de sentir, dans les salles d’attente des professionnels de santé, des huiles essentielles de lavande afin de permettre aux patients de rester calmes. Dans certains pays, les comprimés de lavande spécialement formulés se révèlent aussi efficaces que certains médicaments destinés à réduire les symptômes d’anxiété chez des patients présentant des troubles.

Les oméga 3

Les huiles émanant des poissons ont des bienfaits connus sur le cœur. Il se pourrait également qu’elles jouent un rôle clé sur la dépression. Les poissons d’eau douce comme le saumon contiennent les meilleurs acides gras : un seul morceau de saumon sauvage grillé en contient environ 3,75 grammes. Les anchois, les sardines et les moules sont également une excellente source d’oméga 3.

A faire aussi pour se soigner

À côté des aliments et des plantes antistress, d’autres techniques permettent de réduire l’anxiété. L’exercice physique, le sport, la méditation de pleine conscience, la respiration… autant de pistes à explorer et à exploiter pour vaincre la dépression, l’anxiété et les insomnies.

Les plantes présentées ci-dessus ont toutes des vertus intéressantes et, en cas de doute, il convient de s’adresser à son médecin ou son pharmacien pour s’assurer qu’elles ne présentent aucune contre-indication par rapport à un traitement en cours ou certaines pathologies.

Par Morgane, le 16.10.2018
A voir aussi :
Vidéo du moment
Ailleurs sur le web
Nouveautés
Populaire